À la une

Assassinat de Jovenel Moïse : Rodolphe Jaar plaide non coupable

(TripFoumi Enfo) – L’un des principaux suspects de l’assassinat, en 2021, du président haïtien Jovenel Moïse a plaidé non coupable, mercredi, devant un tribunal fédéral de la Floride.

L’homme d’affaires Rodolphe Jaar est accusé de complot en vue de commettre un meurtre ou un enlèvement en dehors des États-Unis et d’avoir fourni un soutien matériel ayant entraîné la mort du Chef d’État. S’il est reconnu coupable, Jaar encourt une peine maximale de prison à vie.

Lors d’une audience qui a duré moins de cinq minutes au tribunal fédéral du centre-ville de Miami, le juge magistrat Chris M. Mc Aliley a accepté le plaidoyer de culpabilité de Jaar et sa demande de procès devant un jury.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Jaar, 49 ans, présent à l’audience, n’a pas pris la parole. Son avocat, Frank Schwartz, a demandé au gouvernement de présenter toutes les preuves dont il dispose.

L’homme d’affaires, à la double nationalité haïtienne et chilienne, avait l’air sérieux mais calme. Ses cheveux étaient attachés en une petite queue de cheval et il portait un uniforme de prison beige. Il était menotté, avec des chaînes aux chevilles et avait un masque facial qui couvrait sa barbe.

Le dossier au tribunal implique trois accusés étrangers : Jaar, l’ancien sénateur haïtien John Joel Joseph et l’ancien soldat colombien Mario Palacios. Pendant ce temps, le gouvernement haïtien a arrêté plus de 40 personnes pour implication présumée dans le meurtre de M. Moïse dont 18 anciens soldats colombiens.

Jaar, qui demeure dans une prison fédérale du sud de la Floride, était arrivé aux États-Unis en janvier dernier après avoir été détenu en République Dominicaine. Selon les autorités américaines, il a volontairement accepté d’être transféré à Miami pour faire face aux accusations.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker