À la une

Cité Soleil : L’urgence de vivre !

(Tripfoumi Enfo) – Haïti semble être un pays qui se meurt à petit feu. Même le soleil veut plier bagage. Dans le cœur de la capitale haïtienne, il y a encore urgence. Urgence pour que chacun vive sa vie et sa liberté – pleine et entière -. Urgence pour que les masses populaires soient capables de s’asseoir au bord de la table pour manger au même rythme que les hommes d’en haut. À Cité Soleil, un vaste bidonville situé au nord de Port-au-Prince, la situation reste encore plus urgente. Alerte rouge !

Rien qu’en 72 heures, au moins une cinquantaine de personnes ont été tuées et d’autres blessées à Cité Soleil. Des gangs rivaux s’affrontent de façon sanglante. La bataille ne fait que commencer, à ce qu’il paraît. Des cadavres, on en compte déjà par dizaine. La peur et l’incertitude sont montées d’un coup. À Cité Soleil, il y a urgence de vivre !

Des chefs de gangs de plusieurs quartiers de Cité Soleil comme Mathias ainsi connu, le caïd qui dirige Boston, et Isca, un autre chef qui a fait main mise sur Belekou, tous deux membres de la coalition criminelle G-9, dirigé par le fugitif Jimmy Chérizier alias Barbecue, ont décidé de couper tous les circuits d’alimentation d' »eau potable » pour empêcher aux habitants d’autres quartiers rivaux d’être alimentés, rapporte le journaliste Lucson Saint-Vil. Une situation qui risque de déboucher sur une grande pénurie si rien n’est fait.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Le numéro 1 du gang de Brooklyn, Gabriel, chef du G-Pèp, a décidé de construire des murs à l’intérieur des canaux de déversement afin de faire obstacle à tous les fatras qui proviennent des quartiers rivaux. Dans tout ça, la population est prise dans le gros piège de ces groupes armés qui se livrent une bataille sanglante depuis le vendredi 8 juillet jusqu’à ce lundi matin.

Silence complice d’Ariel Henry et son Gouvernement

Les SOS lancés, Ariel Henry et son équipe gouvernementale ne disent rien. Silence total. Quoi de plus cynique ? Cité Soleil sent encore le cadavre. Des morts calcinés, Ariel Henry, supporté par le Secteur Démocratique et Populaire (SDP), Fusion et MTV Haïti n’ont pipé mot, alors que plusieurs milliers d’âmes sont entre les mains des bandits armés à Cité Soleil. Silence encore ! Le Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN) est en plein sommeil. Le Neurochirurgien et sa bande se taisent, malgré tout.

Plus de vingt ans depuis des crépitements d’armes restent la seule chanson de la population de cette commune. À Cité Soleil, l’urgence de vivre se fait sentir à chaque minute. À Chaque heure. Combien de cadavres faut-il compter pour que les fils et les filles de ceux qui eussent combattu pour sortir sous le joug de la domination des colons esclavagistes ? À Cité Soleil, il y a urgence pour tout !

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker