À la une

Maher Al-Agal, le chef de DAESH pour la Syrie, tué par une frappe de drone selon Washington

(TripFoumi Enfo) – Le plus haut dirigeant, pour la Syrie, de l’organisation terroriste, État islamique, a été tué par une frappe de drone, ce mardi 12 juillet, selon Washington. Ce raid, mené avec succès par les États-Unis près de la ville de Jandairis dans la région d’Alep, constitue une victoire significative contre l’organisation djihadiste.

Maher Al-Agal, qui a été tué alors qu’il roulait à moto, était l’un des cinq personnages les plus importants de Daesh. Il était « chargé de poursuivre de façon agressive le développement des réseaux de Daesh hors d’Irak et de Syrie », précise un communiqué du Pentagone. Celui-ci était en compagnie d’un individu qui, lui, a été grièvement blessé.

https://twitter.com/SyriaCivilDefe/status/1546819649886724101/photo/1

L’information a été confirmée par L’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme. Cette organisation basée à Londres mais qui disposerait de beaucoup d’informateurs sur le terrain.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Néanmoins, d’après les Forces Démocratiques Syrienne (FDS), l’homme tué par la frappe de drone américaine serait lié a Ahrar al-Charkiya, un groupe armé syrien pro-turque. Celui-ci fut placé sous sanction en 2021 par les États-Unis pour des exactions lors de l’offensive d’Ankara. À l’époque, le Haut Commissariat des Nations-Unies avait dénoncé les crimes de ce groupe.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker