À la une

Un condamné à mort du Texas demande le report de son exécution pour faire don d’un rein

(TripFoumi Enfo) – C’était presque la date de son exécution et le condamné du nom de Ramiro Gonzales a fait une demande extraordinaire aux autorités. Il a sollicité un sursis de 30 jours afin pouvoir donner un rein. Deux destinataires sont déjà disponibles pour recevoir le don.

Selon un article du célèbre média américain “CNN”, 30 jours avant son exécution prévue pour le mercredi 13 juillet, un condamné à mort veut faire don d’un rein à un patient qui en a besoin. Selon ses avocats, c’est un désir découlant de ses efforts afin de faire amende honorable pour le meurtre qui l’avait mis en prison.

Les avocats du détenu de 39 ans qui a été condamné pour avoir tué Bridget Townsend en 2001 ont demandé un sursis dans une lettre du 29 juin. La demande a été faite au gouverneur Greg Abbott. Ce dernier l’a bien appréciée puisque selon lui, la demande de Ramiro de faire don d’un organe à un étranger est faite conformément à ses efforts pour expier ses crimes.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Après la demande, deux volontaires compatibles se sont déjà désignés pour recevoir ce don. L’un deux a survécu au cancer à Bellingham. Ayant le même groupe sanguin (B) que Gonzales et qui a passé quatre ans en dialyse souffre actuellement et est également dans l’espoir d’une greffe de rein salvatrice. Les avocats du détenu ont écrit lundi au Gouverneur dans une lettre qu’ils ont partagée avec CNN.

Cette nouvelle n’a pas laissé sans réaction la malade. « Cela semble presque impossible, mais Dieu agit de manière mystérieuse », a écrit dimanche la destinataire potentielle, Judy Frith, dans une lettre à Abbott que les avocats de Gonzales ont soumise avec les leurs. « Que M. Gonzales puisse ou non me faire un don, je ne saurais trop insister sur le précieux cadeau que vous feriez à quelqu’un si vous permettiez à M. Gonzales de faire don de son rein. »

Le centre médical qui analyse l’organe de Ramiro a déclaré aux avocats de Gonzales que son groupe sanguin rare ferait de lui « un excellent match pour les personnes qui sont sur la liste d’attente de l’UTMB depuis près de 10 ans en raison du même groupe sanguin B rare », selon la déclaration des avocats. Le centre médical qui a refusé de commenter cette histoire, citant la loi fédérale sur la confidentialité médicale, a assuré à l’équipe de Gonzales que le processus de don sera bientôt achevé.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker