Kidnapping

Des artistes haïtiens en mode silence…misère et kidnapping !

(TripFoumi Enfo) – Cela ne fait aucun doute : la peur est tout ce qu’il nous reste en Haïti. Quand on sort de chez-soi, on pense au vol, au kidnapping et à la mort. N’importe qui peut être la proie des bandits armés qui assiègent certains endroits du pays. Dans la région métropolitaine de Port-au-Prince, les balles troublent l’atmosphère constamment. Les citoyens sont cloîtrés chez eux, en train d’être rongés par le stress et le doute du lendemain. En dépit de cette triste réalité, bien d’artistes musicaux haitiens se taisent.

Disons-le, le secteur artistique est d’une importance capitale pour les acteurs politiques et économiques. Suivies par des milliers de personnes, des stars musicales, chanteurs en grande majorité, sont utilisées pour sensibiliser et convaincre les citoyens. En effet, lors des campagnes électorales, elles sont souvent remarquées aux côtés des candidats. Donc, on ne saurait se passer d’elles. Cependant, on aurait tendance à séparer le secteur politique d’avec celui de la musique comme s’il existerait un fossé entre eux. À d’autres !

Un grand musicien d’un groupe très connu des mélomanes a eu le culot de déclarer que décider de jouer pour le compte d’un gang s’inscrit dans une dynamique de placer sa bande en dehors de l’activité politique. En effet, la formation musicale en question avait été invitée à donner une performance par une association criminelle logée à l’entrée sud de Port-au-Prince, ce qui a valu à ce groupe beaucoup de critiques.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Sous la présidence de Jovenel Moïse (2016-2021), l’alliance entre ces deux groupes d’acteurs a été comme scellée. Le Palais national s’était transformé en lieu de rencontre pour eux. Ils se la coulaient douce et « nous avons leurs photos sur notre téléphone ». Suivez notre regard ! Malgré les dérives de M. Moïse, les artistes ont tardé à prendre position contre les écarts du régime en place. Et aujourd’hui, la situation s’aggrave, silence radio de ces artistes.

L’art, ça sert à dénoncer également. La muselière doit être tombée. Que les stars haïtiennes s’engagent dans la bataille des masses populaires pour une Haïti pour tous. Que ces stars finissent par comprendre que la mère-patrie compte sur elles dans la démarche pour sortir le pays de l’ornière !

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker