À la une

La Russie admet avoir frappé le port d’Odessa, mais pour détruire un stock d’armes occidentales et un navire ukrainien


 
(TripFoumi Enfo) – La polémique autour de la frappe de missiles ayant touché le Port d’Odessa ne cesse de s’amplifier entre la Russie d’une part, l’Ukraine et ses alliés occidentaux d’autre part. Contrairement, aux dires des autorités ukrainiennes, le ministère russe de la Défense assure ce dimanche 24 juillet, avoir réellement frappé le Port d’Odessa et parvenu à détruire un stock d’armes occidentales et un navire ukrainien à quai.
 
“Des missiles de haute précision et de longue portée lancés depuis la mer ont détruit un navire militaire ukrainien à quai et un stock de missiles antinavires Harpoon livrés par les États-Unis au régime de Kiev”, a déclaré le ministère russe de la Défense, dans un communiqué, contredisant ainsi la version ukrainienne qui expliquait que la frappe était un moyen de Moscou pour saper l’accord sur l’exportation des céréales.
 
“Une usine de réparation et de modernisation de navires de l’armée ukrainienne a aussi été mise hors d’usage”, a-t-il ajouté. Cette publication sur la chaine Telegram du ministère fait suite à le porte-parole qui, auparavant, avait affirmé que la frappe a détruit une vedette militaire ukrainienne.
 
À noter que la partie ukrainienne, par le biais de son président, a déclaré que les frappes russes étaient une façon pour Vladimir Poutine de « cracher au visage » de l’ONU et des dirigeants turcs qui ont parrainé l’accord sur les exportations des céréales ukrainiennes et russes. De son côté, louri Ignat, le porte-parole de l’armée de l’air ukrainienne a déclaré qu’ils ont « abattu deux missiles et deux autres missiles ont touché le territoire du port, où, évidemment, il y a des céréales”.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker