Sécurité

L’Ouest, l’Artibonite et le Nord-Ouest sombrent dans la violence des gangs armés !

(TripFoumi Enfo) – Même chez soi, on n’est pas épargné de la violence des gangs armés. Ces derniers élargissent leur cartographie. De nouveaux territoires sont conquis par les voyous, donc de nouveaux foyers de kidnapping et de crime. Les trois départements qui occupent le plus l’actualité des journaux sont l’Artibonite, l’Ouest et le Nord-Ouest.

Une bonne partie de l’Ouest est tombée entre les mains des civils armés. L’arrondissement de la Croix-des-Bouquets, regroupant cinq communes, fait face à des agressions des groupes armés dont « Chen mechan » et « 400 mawozo ». Certains quartiers de Tabarre, de Pétion-Ville, Port-au-Prince, de Cité Soleil, de Delmas, de Bel-Air, entre autres, logent des criminels notoires recherchés par la police. Ils sèment la tristesse chez la population haïtienne par le kidnapping et l’assassinat, le vol et le viol.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Quant à l’Artibonite, notamment dans l’arrondissement de Gros-Morne, qui regroupe trois communes, et à Petite-Rivière de l’Artibonite, les gangsters font parler la poudre. Ils enlèvent des citoyens et réclament des rançons exorbitantes. Ils s’affrontent entre eux en vue d’élargir leurs territoires, et la population civile en paye le prix à chaque fois. Une scène où ils exécutent un citoyen accusé d’être le porte-parole d’un gang rival a été partagée sur les réseaux sociaux.

Comme nous l’avons signalé, le banditisme prend le large. Et le département du Nord-Ouest en est contaminé. Port-de-Paix, capitale de ce département, garde en son sein des gangs armés qui terrorisent les gens. La bande la plus populaire se nomme « kokorat san ras », alors que Port-de-Paix, depuis un certain temps, polarise les débats en ce qui a trait aux différentes saisies de munitions et d’armes à feu dans le wharf par des agents douaniers.

Haïti connaît des jours très sombres dans son histoire. La misère et l’insécurité rythment le quotidien des gens dans certaines zones du pays. Les autorités restent bouche bée face à cette situation chaotique jamais vue dans l’histoire de ce peuple qui a réalisé l’une des plus grandes révolutions du monde.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker