À la une

Taïwan : La Chine débute des manœuvres militaires gigantesques en représailles à la visite de Nancy Pelosi


 
(TripFoumi Enfo) – Suite à la visite de Nancy Pelosi à Taïwan, la Chine, en colère, montre ses muscles. Ce jeudi 4 août, l’empire du milieu a débuté des exercices militaires d’une ampleur sans précédent autour de Taïwan. « Les exercices commencent », annonce la CCTV, la télévision publique chinoise.
Ces manœuvres maritimes à munitions réelles qui encerclent l’île doivent se terminer jusqu’à dimanche midi. Mais certains parlent d’une éventuelle prolongation.
 
En effet, cette visite de la présidente de la chambre des représentants qui est la troisième plus haute personnalité policière américaine est inédite depuis 25 ans. Elle a déclenché les courroux de Pékin qui considère que Taïwan est une province chinoise et que Nancy Pelosi a violé la souveraineté de la Chine en visitant ce qu’elle considère comme un territoire qui doit, tôt ou tard, revenir dans son giron.
 
Tirs de missiles balistiques, une flotte imposante de la Chine a de facto bloqué le détroit de Taïwan, encerclent le pays, ainsi qu’une partie du trafic en mer de Chine. « Pendant cette période, les navires et aéronefs concernés ne doivent pas pénétrer dans les eaux et les espaces aériens concernés », a précisé la télévision chinoise.
 
Par ailleurs, des hélicoptères volant en direction de Taïwan, des tirs de différents types de projectiles ont été constatés par des journalistes à Pingtan, l’île chinoise à proximité de laquelle se déroulent ces exercices. Néanmoins, l’armée taïwanaise, craignant sûrement un scénario à la ukrainienne affirme « se préparer à la guerre sans chercher la guerre ».

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker