À la une

Amnesty international accuse l’Ukraine de placer des bases dans des écoles et des hôpitaux


 
(TripFoumi Enfo) – Un rapport de l’ONG Amnesty international, publié ce jeudi 4 août, accuse l’armée ukrainienne de mettre en danger la vie des civils en plaçant des bases dans des écoles et des hôpitaux ainsi que de lancer des attaques depuis des zones peuplées. Des pratiques contraires au droit international. Une accusation réfutée par Kiev qui accuse l’ONG de vouloir «tenter d’amnistier l’État terroriste» russe.
 
« Le fait de se trouver dans une position de défense ne dispense pas l’armée ukrainienne de respecter le droit international humanitaire », a déclaré Agnès Callamard, la secrétaire générale de l’ONG. Toutefois, l’organisation a conclu son rapport en précisant que cela ne justifiait « en aucun cas les attaques russes aveugles » contre des populations civiles.
 
Ce rapport n’a pas du tout fait plaisir aux autorités ukrainiennes qui jusqu’à présent ont toujours démenti des accusations similaires de la part de Moscou.
 
Ce rapport « transfère la responsabilité de l’agresseur à la victime », a réagi le président ukrainien, Volodymyr Zelensky. Selon lui, Amnesty international, à travers sa démarche, veut « tenter d’amnistier l’État terroriste » de Russie. « L’agression contre notre État est injustifiée, invasive et terroriste. Si quelqu’un rédige un rapport dans lequel la victime et l’agresseur sont d’une certaine manière mis sur un pied d’égalité, si certaines données sur la victime sont analysées et que les actions de l’agresseur sont ignorées, cela ne peut être toléré », a ajouté le président ukrainien lors de son allocution quotidienne depuis le début de la guerre.
 
Dmytro Kouleba, le ministre ukrainien des Affaires étrangères va dans le même sens que Zelensky. Se disant indigné, il trouve ces accusations « injustes » et dénonce « un faux équilibre entre l’oppresseur et la victime, entre le pays qui détruit des centaines et des milliers de civils, de villes, de territoires et le pays qui se défend désespérément ». 
 
À rappeler que l’armée russe est souvent accusée dans des crimes de guerre commis en Ukraine. Ce nouveau rapport qui accuse l’armée ukrainienne constitue un coup assez sévère à celle-ci qui a toujours joué sur son image pour s’attirer les faveurs des sociétés occidentales.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker