À la une

États-Unis : Le FBI pourrait avoir placé des preuves lors de la perquisition de sa résidence, affirme Donald Trump

(TripFoumi Enfo) – L’ancien président américain Donald Trump ne fait définitivement pas confiance au système américain. Clamant haut et fort auparavant que ce dossier est plus une affaire politique, ce mercredi 10 août, le magnat de l’immobilier a affirmé que le FBI pourrait avoir « placé » des preuves contre lui lors de la perquisition de sa résidence de Mar-a-Lago en Floride.

Donald a tenu ces propos sur son réseau social, Truth Social. Pour appuyer sa théorie, l’ancien président républicain considère l’argument selon lequel la perquisition avait été procédée en l’absence de ses avocats et de témoins. Mais, selon les experts, les perquisitions de la Police fédérale américaine se font normalement ainsi.

Toutefois, il faut souligner que cette théorie de placement de preuves contre Donald Trump n’émane pas de lui. Elle est partie d’un compte Twitter. Puis, elle a été reprise par de nombreux Trumpistes et également par la chaîne Fox News, principalement l’avocate de Donald Trump, Alina Habba.  « Je suis inquiète qu’ils aient pu cacher quelque chose. Qui sait ? Je ne fais pas confiance au gouvernement et pour une Américaine, c’est effrayant ! Ce sont des trucs du tiers-monde, de Cuba ! Notre pays n’est pas comme ça », a-t-elle déclaré.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Ensuite, d’autres personnalités ont défilé sur le plateau de la chaîne de la droite américaine pour soutenir cette accusation.

À rappeler que Donald Trump est le potentiel candidat républicain dans la prochaine présidentielle. Non seulement celui-ci est le mieux placé à l’investiture républicaine, mais il devance également l’actuel président Joe Biden dans les intentions de vote.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker