À la une

Les cargaisons de blé ukrainiennes peinent à trouver des acheteurs

(TripFoumi Enfo) – Attendue depuis un bon bout de temps, l’opportunité d’exportation des céréales ukrainiennes bloquées dans les ports depuis le début de la guerre semble peiner à rencontrer le succès escompté. Plusieurs bateaux, chargés de cargaisons de céréales ukrainiennes, notamment le « Razoni » qui a pris la mer le 1er août depuis Tchornomorsk, peinent à trouver des débouchés selon un article dans la section économique de La Tribune, paru ce vendredi 12 août.

En effet, malgré l’enthousiasme suscité par l’accord et la campagne de communication des médias occidentaux, à peine une dizaine de bateaux sont sortis des ports ukrainiens de Tchornomorsk et d’Odessa. L’exemple le plus probant est celui du premier navire ayant laissé l’Ukraine suite à l’accord. Le « Razoni », quittant l’Ukraine depuis le premier août, est encore à la dérive.

Parti, vraisemblablement, à destination d’un acheteur libanais qui avait préalablement commandé les céréales, s’est rétracté officiellement pour les retards occasionnés par la guerre. Mais, les vraies raisons seraient la dégradation de la qualité des grains. Des 26.000 tonnes que transporte le navire, seulement 5% a été vendu à un acheteur turc qui a manifesté de l’intérêt à Mersin sur la côte méridionale turque. Toutefois, le propriétaire de cette cargaison conserve l’espoir de la revendre à l’Égypte ou à d’autres pays africains qui sont dans le besoin.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Si seulement une dizaine de navires sont déjà sortis des ports ukrainiens, l’accord trouvé sur la sortie des céréales ukrainiennes devrait permettre au pays d’exporter des millions de tonnes, évalués à environ 10 milliards de dollars. Une somme qui serait capitale pour l’Ukraine qui subit une invasion de la Russie depuis le 24 février. Cette guerre déclenchée par la Russie et les sanctions occidentales contre cette dernière ont mené le monde au bord d’une pénurie alimentaire, car la Russie et l’Ukraine sont respectivement premier et quatrième exportateurs de céréales au monde.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker