À la une

Klou Beton, Kòlèg, Ronald, Goliath, Bélot et Papito tués : Une chasse réussie pour la PNH jusqu’à présent

(TripFoumi Enfo) – Ça saute aux yeux. Le mois d’août a plutôt bien commencé pour la Police Nationale d’Haïti dans sa lutte contre le banditisme. Au moins 5 présumés bandits ont été tués et plusieurs autres arrêtés allant du 3 au 14 août. Ces coups de filet réussis ont valu à l’institution policière des tonnes de compliments pouvant la requinquer dans son travail conformément à sa mission : protéger et servir.

Le mercredi 3 août, comme une bombe, la nouvelle est tombée : Collègue Octavius alias Kòlèg et son adjoint Ronald ainsi connu ont été tués au cours des échanges de tirs avec les Forces de l’ordre. Les deux hommes, membres influents de l’association criminelle « 400 Mawozo » ont fait le grand voyage. Quatre maisons, leur appartenant, ont été détruites par les Policiers.

Environ 5 jours après, Junior Civil dit Klou Beton, soldat du présumé criminel Izo 5 segond, a été mortellement blessé par le Commisaire du Gouvernement de Miragoâne, Jean Ernest Muscadin. Le voyou, qui avait dans sa poche deux projectiles enveloppés dans un mouchoir bleu, était à bord d’un autobus en direction de Port-Salut. Le véhicule intercepté par la PNH, et voilà Klou Beton six pieds sous terre.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Le 10 août, à Onaville, deux présumés assassins ont laissé leur peau dans des échanges de tirs avec les agents de l’ordre. Il s’agit de Bélot, impliqué dans des actes de kidnapping, et de Papito, indexé d’être membre du gang de Canaan. Une arme à feu à été récupérée. Papito est cité dans l’assassinat de Daphnée Pierre dans la nuit du 25 au 26 juillet à Rosembert, localité de la Croix-des-Bouquets.

Et le dernier poisson retenu par la police, c’est Goliath ainsi connu. Faisant partie du groupe criminel dénommé « Baz gran grif », Goliath a vécu sa dernière heure ce dimanche 14 août 2022. Au cours d’une opération policière à la Petite-Rivière de l’Artibonite, il a été tué par des agents de l’ordre, selon les informations parvenues à la salle de rédaction de TripFoumi Enfo.

La peur doit changer de camp, demandent les membres de la population civile. En finir avec le banditisme, voilà le souhait de bon nombre de gens. À rappeler que le quartier de Martissant est pris en otage par des civils armés depuis plus d’un an. À quand des actions concrètes de la PNH pour libérer ce quartier?

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker