À la une

Un braqueur entame une grève de la faim pour protester contre son arrestation et devient un héros

(TripFoumi Enfo) – Bassam Cheikh Hussein, un Libanais, a braqué une banque, le jeudi 11 août dernier, et pris en otage des employés et des clients. Après avoir été arrêté, il a entamé une grève de la faim pour protester contre son arrestation, d’après ce qu’a rapporté RFI. Après cette décision, ce père de famille d’une quarantaine d’années a suscité la sympathie d’une bonne partie de l’opinion publique au Liban.

Au départ, Bassam Cheikh Hussein avait pris les personnes en otage pour exiger le retrait de ses épargnes bloquées. Cela s’est terminé par le versement de 15% de ses économies, la libération des otages et la promesse qu’il ne serait pas arrêté, rapporte RFI. Cependant, la Police a fait autrement et l’a mis aux arrêts.

Pour protester contre son arrestation, Bassam Cheikh Hussein a entamé une grève de la faim et il est à sa deuxième journée, ce dimanche 14 août. Il a reçu le support d’une bonne partie de l’opinion publique ; sa famille et des proches ont organisé des mouvements de protestation pour exiger sa libération et ont accusé les Forces de l’ordre de n’avoir pas tenu leur promesse.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Il est aussi supporté par des centaines de milliers de déposants ayant été victimes par le système bancaire. Il sera jugé le mardi 16 août mais le verdict sera difficile. « Si le Procureur choisit la sévérité, il risque de provoquer la colère d’une partie des Libanais pour qui Bassam Cheikh Hussein est un héros. Si le parquet fait preuve de clémence, il craint d’encourager d’autres déposants à suivre son exemple. », a conclu RFI.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker