À la une

Protestation à Pétion-Ville contre la rareté et la vente illicite du carburant

(TripFoumi Enfo) – Des dizaines de chauffeurs de taxi-moto ont été dans les rues ce jeudi 18 août 2022. Ils ont parcouru plusieurs recoins de Delmas et de Pétion-Ville pour protester contre la rareté, mais aussi la vente illicite du carburant en Haïti. À l’approche de la rentrée des classes, les protestataires menacent d’attaquer les pompes à essence si rien n’est fait pour changer la situation.

La rareté de carburant persiste en Haïti. Si les terminaux ne cessent de distribuer de l’essence, cela n’empêche que les stations de service soient vides, alors que le pétrole se vend dans le marché informel, parfois à proximité des pompes à essence. Une réalité qui a trop duré et contre laquelle des chauffeurs de taxi-moto ont investi les rues, ce jeudi 18 août.

Les protestataires exigent l’intervention urgente et rapide des autorités étatiques pour que l’essence soit disponible dans les stations de service. Selon eux, le gallon de carburant se vend parfois à 1 000 gourdes et c’est inadmissible à la veille de la rentrée des classes. Ils ont aussi critiqué les propriétaires des pompes à essence qui, selon eux, favorisent la vente du carburant sur le marché noir.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Dans ce contexte, les chauffeurs protestataires menacent d’attaquer les pompes à essence dans les jours à venir si rien n’est fait pour améliorer leur situation. Ils rappellent que c’est grâce à leurs motocyclettes qu’ils gagnent leur vie, s’occupent de leurs familles et qu’en conséquence, il leur faut le carburant pour fonctionner.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker