À la une

Jean Victor Généus, une marionnette des marionnettes !

(TripFoumi Enfo) – Les jours passent et laissent derrière eux, parfois, des événements malheureux. Pour ne pas les revivre, on veut tout simplement regarder vers l’avant quand on s’en souvient. Mais, qu’est-ce qui nous attend plus loin, sinon le pire, car, le Parti Haïtien Tèt Kale a le mérite d’être un bon semeur de doute sur l’avenir. Des intellectuels-marionnettes y contribuent grandement. C’est le cas de Jean Victor Généus, ministre des Affaires étrangères, un nom à retenir.

Haïti connaît actuellement une crise pluridimensionnelle. D’un côté, les pouvoirs judiciaire et législatif sont quasi dysfonctionnels depuis un bon bout de temps. Il ne reste que le tiers du Sénat qui ne contrôle rien, si ce n’est la fin du mois pour recevoir la paye pour pouvoir se la couler douce. D’un autre côté, le gouvernement, auquel certains acteurs ne font aucune confiance, ne peut organiser les élections de manière à renouveler le personnel politique.

Par ailleurs, la criminalité semble atteindre son point culminant dans le pays. Des bandits armés ont perpétré des massacres dans des quartiers populaires pour le compte du régime PHTK, selon plusieurs organisations des droits humains. Port-au-Prince et d’autres communes avoisinantes sont prises en otages par des civils armés. Ariel Henry, le chef du conseil de la police nationale, ne pipe mot, voire agit sur le grand banditisme.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Son gouvernement, malgré les calamités de la population, a pris la décision d’augmenter les prix des produits pétroliers en Haïti. Cette décision a aiguisé la colère sociale. Plusieurs communes sont à l’arrêt depuis tantôt trois (3) semaines. La circulation est paralysée. Des barricades dressées un peu partout sur les routes. Les autorités se bouchent les oreilles et font fi des désidératas du peuple.

S’il est évident que tout est au point mort en Haïti, le ministre des Affaires étrangères, devant le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations-Unies (ONU), a déclaré que la situation était globalement sous contrôle et que la police a fait revenir la paix dans plusieurs endroits sur le territoire national. Cette déclaration du serviteur du régime PHTK traduit le niveau d’insouciance de ceux qu’on appelle à tort dirigeants.

M. Généus a voulu assurer le blanc que tout est OK. Mais, la réalité dit autrement. Le ministre des Affaires étrangères a été chargé pour mentir, question de trouver la bénédiction du tonton blanc, haineux. L’ancien marxiste-léniniste fait de lui une marionnette des marionnettes.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker