Chine

La Chine exige des sanctions contre les gangs opérant en Haïti

(TripFoumi Enfo) – Dans son intervention devant le Conseil de sécurité de l’ONU lundi, le représentant chinois Geng Shuang a demandé au BINUH (Bureau intégré des Nations-Unies pour Haïti) de remettre au conseil la liste des gangs criminels qui terrorisent la population en Haïti ainsi que les noms de leurs dirigeants afin d’adopter des mesures appropriées.

« Alors que l’attention du monde est fixée sur New-York et l’Assemblée générale, la situation d’Haïti va de mal en pis », a déploré l’ambassadeur chinois.

C’est la Chine qui a demandé que cette réunion soit convoquée lundi après-midi pour discuter d’une situation qui suscitait une grande inquiétude non seulement de la part de la Chine, mais aussi de tous les membres qui avaient pris la parole au cours de la réunion.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

La résolution 2645 du Conseil de sécurité exprime sa volonté de prendre les mesures appropriées, qui peuvent inclure le gel des avoirs ou l’interdiction de voyager de ceux qui soutiennent les actes de violence des gangs, a soutenu la Chine.

« Face à la situation actuelle, le Conseil doit traduire ces paroles en actes. Nous espérons que les États-Unis et le Mexique remettront dans les plus brefs délais un projet de résolution et organiseront des consultations afin que le Conseil puisse prendre une décision sur la question « , a ajouté le diplomate Shuang.

La Chine se plaint souvent au Conseil de sécurité en dénonçant que toute l’aide de la communauté internationale à Haïti n’a rien rapporté et qu’elle doit repenser sa tactique. Le représentant chinois a déclaré : « Si nous n’arrêtons pas les gangs, Haïti ne connaîtra jamais la paix. »

La cheffe du BINUH, Mme Helen La Lime, a également pris la parole lors de la rencontre, où elle a détaillé la gravité de la situation actuelle en Haïti et les conséquences de la violence des gangs, notamment sur les femmes et les enfants.

Le sous-secrétaire d’État américain aux affaires de l’hémisphère occidental, Brian A. Nichols, a déclaré que les États-Unis sont prêts à prendre des sanctions contre les gangs.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker