UrgentDroits Humains

🔮 #URGENT – Catastrophe au PĂ©nitencier national, au moins 24 morts en une nuit

(TripFoumi Enfo) – La situation se complique pour les prisonniers au PĂ©nitencier national. Selon les informations acheminĂ©es Ă  notre rĂ©daction, ce samedi 8 octobre 2022, plus d’une vingtaine de dĂ©tenus sont dĂ©cĂ©dĂ©s dans ce centre carcĂ©ral. Ce qui occasionne une panique du cĂŽtĂ© des autres dĂ©tenus, confrontĂ©s Ă  une pĂ©nurie d’eau et de nourriture.

Il y a dĂ©jĂ  quelques jours, des messages d’alerte ont Ă©tĂ© lancĂ©s pour venir en aide aux prisonniers Ă©crouĂ©s Ă  la prison civile de Port-au-Prince. Les dĂ©tenus sont confrontĂ©s Ă  une raretĂ© d’eau et de nourriture sans prĂ©cĂ©dent, sans parler d’une chaleur trĂšs dense. En plus de tout cela, une maladie de diarrhĂ©e et de vomissement assimilĂ©e au cholĂ©ra fait rage dans ce centre carcĂ©ral. À ce jour, au moins 24 prisonniers sont morts des suites de ces situations.

À Petit-GoĂąve, la semaine Ă©coulĂ©e, environ six prisonniers avaient Ă©tĂ© dĂ©cĂ©dĂ©s, parce que, selon les informations dont dispose notre rĂ©daction, les responsables de la prison civile de cette ville Ă©taient incapables de s’approvisionner en produits alimentaires afin de nourrir cette population carcĂ©rale.

En consĂ©quence, un appel d’urgence est lancĂ© au MinistĂšre de la Justice, au Commissaire du gouvernement de la juridiction de Port-au-Prince et au MinistĂšre de la SantĂ© Publique pour les inviter Ă  se pencher sur les problĂšmes et les contenir. Sinon, les prisonniers risquent de continuer Ă  mourir Ă  l’intĂ©rieur de cette prison ; une hĂ©catombe se dessine en dĂ©pit du fait qu’ils soient, pour la majoritĂ©, emprisonnĂ©s sans avoir Ă©tĂ© passĂ©s par-devant leur juge naturel.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker