USAGuerreRussieUkraine

Les États-Unis poussent-ils l’Ukraine, en cachette, à des négociations de paix avec la Russie ?

(TripFoumi Enfo) – L’érosion du soutien des puissances occidentales, en cas de prolongement du conflit en Ukraine, préoccupe l’administration de Biden. En ce sens, pour s’assurer du soutien de ses alliés occidentaux dans l’éventualité d’une guerre longue, Washington encouragerait en cachette l’Ukraine à rester ouverte à des négociations de paix avec la Russie. En tout cas, c’est ce qu’a révélé le quotidien américain, le Washington Post, dans un article paru le samedi 5 novembre.

En effet, le conflit ukrainien lancé le 24 février semble partir pour durer. Résistant grâce à un soutien total des puissances occidentales face à l’armée Russe, l’Ukraine pourrait rencontrer des difficultés si la guerre venait à trop durer. Ainsi, pour éviter un tel scénario ayant déjà un certain écho dans les pays alliés, l’administration américaine pousse Kiev à se montrer apte à des négociations de paix avec la Russie.

Toutefois, selon le journal de la capitale américaine, l’action de Washington ne traduit pas une différence de point de vue avec les Ukrainiens qui refusent de négocier avec Moscou. Mais, bien qu’elle croie comme les Ukrainiens que Vladimir Poutine envisagerait sérieusement de reprendre les négociations, elle le fait par crainte de voir une « fatigue » s’installer chez ses partenaires.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

D’ailleurs, de plus en plus de voix en Europe, et même aux États-Unis, commencent à se positionner pour des négociations avec Moscou. Contrairement à l’approche, jusqu’à présent, de l’administration de Biden consistant à une livraison massive d’armes. « La fatigue se fait sentir chez certains de nos partenaires », a estimé un membre de l’équipe de Biden, cité par le Washington Post.

Cette situation déjà complexe se révèle encore plus compliquée pour l’équipe démocrate à l’approche des « midterms » du 8 novembre prochain. En bonne position pour remporter ces élections, selon certains sondages, le soutien de l’Ukraine commence à s’effriter chez les électeurs républicains.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker