PolitiqueCanadaHaïti

Un canadien d’origine haïtienne aurait planifié un coup d’État armé contre le gouvernement de Jovenel Moïse

(TripFoumi Enfo) – Gérald Nicolas, un citoyen canadien d’origine haïtienne, est soupçonné d’avoir fomenté un attentat terroriste visant à renverser le gouvernement de l’ancien président Jovenel Moïse. L’annonce du dépôt d’accusation a été faite, ce jeudi 17 novembre 2022, par la Gendarmerie Royale du Canada (GRC). Toutefois, aucune de ces accusations n’est liée à l’assassinat du feu Président Jovenel Moïse survenu le 7 juillet 2021, dans sa résidence privée à Pèlerin 5, Pétion-Ville, précise la GRC.

La Gendarmerie Royale du Canada a annoncé avoir déposé trois chefs d’accusation en matière de terrorisme contre Gérard Nicolas, un résident de Lévis âgé de 51 ans. Il est présumé qu’il aurait préparé un coup d’État armé visant à renverser le gouvernement de Jovenel Moïse.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

« Ces accusations résultent d’une enquête menée par l’Équipe Intégrée sur la Sécurité Nationale (EISN) après avoir reçu des informations provenant du Service de police de la Ville de Lévis. L’enquête, entamée en juillet 2021, démontre que M. Nicolas prévoyait d’exécuter une révolution armée en Haïti pour automatiquement prendre le pouvoir », peut-on lire dans un communiqué de la GRC.

D’après la GRC, il est allégué que l’accusé aurait pris des actions concrètes, notamment en voyageant en Haïti, afin de faciliter l’organisation d’un groupe dont l’intention était de participer à un coup d’État contre l’autorité établie.

Le 1er décembre prochain, M. Nicolas comparaîtra au palais de Justice de Québec pour répondre à trois chefs d’accusation en vertu du Code criminel du Canada : Quitter le Canada pour faciliter une activité terroriste – Facilitation d’une activité terroriste – Fournir des biens à des fins terroristes.

Contacté par Radio Canada, Gérald Nicolas clame son innocence dans cette affaire disant être victime d’une fabulation orchestrée par une amoureuse éconduite.

« Elle est allée à la police de Lévis. Elle a monté toute une histoire comme quoi j’étais un terroriste », a raconté M. Nicolas.

Notons que Gérald Nicolas a été arrêté en novembre 2021 par la Police canadienne. Les policiers avaient alors perquisitionné son domicile de la rue Marguerite-D’Youville, à Lévis, avant de le libérer par la suite.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker