ARGUMENT - CONTRE ARGUMENTsociété

ARGUMENT – CONTRE ARGUMENT

(TripFoumi Enfo) – En démocratie, le peuple est appelé à déléguer son pouvoir à quelqu’un pour le représenter par le biais d’un vote. Celui-ci est censé être l’expression d’une confiance, le mot est un peu fort, en la personne déléguée ou en son programme qui paraît le plus à même de combler les attentes du peuple. En Haïti, on devrait pouvoir s’exprimer librement au travers des élections et bénéficier des vrais résultats du scrutin. À défaut de cette entité démocratique, qui est souvent piétinée chez-nous en Haïti, à savoir le VOTE, certains acteurs de la vie politique, se donnent le droit, parfois, très souvent, une récurrence qui est en train devenir une tradition, de choisir nos représentants quand, selon eux, ça va mal.

Ce qui nous amène, dans la rédaction de TFE, à vous proposer cette petite rubrique qui vous invite à opiner librement sur un sujet proposé en fournissant des arguments, et bien-sûr, vous aurez des contre-arguments de la part de vos homologues lecteurs.

Haïti implose, se désagrège. Le peuple, endormi, n’arrive pas, du moins pas encore, à se faire justice lui-même, ou tout simplement à trouver sa propre voie. Il se soumet à celle de la démocratie, votant des hommes et des femmes pouvant assurer son avenir, mais ceux-ci font tout, sauf la mission populaire qui leur était confiée. Par conséquent, on assiste, impuissant, au chaos, à la probable extinction d’un peuple plein de courage dont l’histoire commença d’un trait foncé. Le bonheur, l’espoir… la vie tout bonnement lui est inaccessible. Des gangs armés, plein de gangs armés quadrillent le territoire national, imposant carrément leurs lois à la population, apeurée, déjà en proie à la misère. Un Premier ministre de façon, incapable, avec son gouvernement aussi inutile que lui. Des dirigeants corrompus se défilent, emportant tout ce qui pourrait aider à la survie de cette nation… Voilà, en peu de mots, le contexte dans lequel le Canada et/ou les États-Unis ont décidé d’imposer des sanctions à ces dirigeants et anciens dirigeants haïtiens que nous vous présentons cette semaine :

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!
  • Joseph Lambert, Président du Sénat haïtien ;
  • Sénat Youri Latortue, ancien Sénateur de la République ;
  • Rony Célestin, Sénateur du Centre ;
  • Hervé Fourcand, Sénateur du Sud ;
  • Gary Bodeau, ancien Député de Delmas ;
  • Michel Joseph Martelly, ancien Président d’Haïti ;
  • Laurent Salvador Lamothe, ancien Premier ministre (de Martelly)
  • Jean-Henry Céant, ancien Premier ministre (de Jovenel Moïse)

Merci de faire partie de notre précieux lectorat !

La rédaction !

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker