TurquieCrimeHaïti

Haïtiens en Turquie : SOS aux autorités haïtiennes

(TripFoumi Enfo) – Les mauvais traitements que subissent les Haïtiens en situation irrégulière en République Dominicaine ne sont rien face à la situation que vivent ceux qui sont en Turquie. Une description alarmante des conditions infrahumaines de la situation a été réalisée par un migrant haïtien qui se confiait via un message vocal, devenu depuis peu viral sur les réseaux sociaux, au journaliste Luckson St-Vil.

Selon ce citoyen qui habite la Turquie et dont l’identité n’a pas été révélée, la situation est chaotique. Plusieurs Haïtiens dont les papiers n’ont pas été renouvelés, sont arrêtés et jetés en prison pour une période de 15 à 30 jours. Ces derniers sont mal traités en prison et dorment dans de mauvaises conditions, ils se nourrissent seulement de pain, de tomate et d’un bidon d’eau.

À leur sortie de prison, ils ont entre 15 et 22 jours pour quitter le pays, au risque d’être de nouveau jetés en prison.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Persécutés à longueur de journée, ces Haïtiens ne savent plus à quel saint se vouer, car d’un côté, les autorités turques refusent de renouveler leurs papiers, et d’autres pays, à l’instar de l’Espagne, continuent de refuser d’accorder un visa de transit aux Haïtiens de Turquie, de peur qu’ils ne décident de rester en Europe, confie l’Haïtien.

L’appel est en ce sens lancé à l’Organisation Internationale de la Migration (OIM) de venir en aide à ces Haïtiens qui souhaitent un « retour volontaire », comme c’était le cas le 28 juillet dernier.

Pour ce compatriote tourmenté par les abus des Turcs, l’État haïtien doit réagir au plus vite en acceptant de signer l’accord de retour qui permettrait à ces victimes de retourner au plus vite dans leur pays.

Les instruments juridiques internationaux, relatifs aux droits humains et, en particulier, aux droits des réfugiés, dont Human Rights Watch (HRW), ne cessent de dénoncer les traitements infligés aux Haïtiens et Haïtiennes pendant leur déportation et appelant même à y mettre un terme, en raison de la dégradation de la situation humanitaire et sécuritaire en Haïti.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker