USAImmigrationRépublique Dominicaine

Les États-Unis suspendent le commerce sucrier avec la République Dominicaine pour dire non à sa politique migratoire arbitraire

(TripFoumi Enfo) – L’administration de Biden a décidé de rompre l’importation du sucre et des produits dérivés avec la République Dominicaine. Cet acte vise à protester contre le non-respect des droits humains en République Dominicaine.

Dans un communiqué portant la signature d’AnnMarie R. Highsmith, commissaire adjointe exécutive du Bureau du commerce du CBP, il est dit que « les fabricants comme Central Romana, qui ne respectent pas nos lois, subiront des conséquencesalors que nous éliminons ces pratiques inhumaines des chaînes d’approvisionnement américaines. »

Par ailleurs, Central Romana plus largement touché par ces mesures, se dit très déçue. Elle prétend qu’elle investissait considérablement depuis des années pour améliorer les conditions de vie de ses employés.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Central Romana exporte chaque année plus de 200 millions de livres de sucre aux États-Unis. La plupart de ses travailleurs sont des migrants haïtiens, dont certains n’ont pas la citoyenneté dominicaine.

À partir du 23 novembre 2022, les États-Unis cesseront d’acheter les produits sucriers dominicains en signe de protestation contre les mauvais traitements infligés aux migrants. Selon le pays de l’Oncle Sam, la République Dominicaine ne respecte pas les prescrits sur la politique migratoire.

Les travailleurs des bateys sont soumis à des travaux forcés. Leurs droits sont bafoués. Plus de 80% des Haïtiens en République Dominicaine travaillent dans des conditions inhumaines.

Il faut rappeler que depuis plus d’un mois les Haïtiens sont rapatriés massivement et brutalement sous le regard complice des autorités haïtiennes.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker