sociétéPolitique

Des médias haïtiens, comme des blanchisseurs de linge !

(TripFoumi Enfo) – Se dédouaner de ses responsabilités ou s’offrir un bouc émissaire, le politicien haïtien sait comment s’y prendre. On l’accuse d’être de mèche avec des gangs armés dans son pays, il nie. Trafiquant de drogue ? Il rejette d’un revers de mains, disant mener sa vie honnêtement, sa fortune étant le fruit de ses efforts. Ce n’est pas devant la justice qu’il se défend, mais, aussi bizarre que cela puisse paraître, c’est dans les médias qui, eux, fonctionnent comme des blanchisseurs, car une fois que c’est fait, le dossier semble clos.

Ces derniers jours, des barrons du monde politique haïtien, donc des serviteurs du blanc, se trouvent dans la tourmente. Le Canada les a sanctionnés. Intimité violée ? Entre l’arbre et l’écorce, veuillez à ne pas mettre votre petit doigt. En effet, Joseph Lambert, Youri Latortue, Michel Martelly, Jean-Henry Céant, Laurent Lamothe, Gary Bodeau sont parmi ceux frappés par des sanctions canadiennes pour leur implication présumée dans le financement des gangs armés, le trafic de drogue, entre autres.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Question de se laver, ils se tournent vers des médias de la place. Suivant leurs propos, ces ouvriers jadis de la politique, de telles accusations ne sont que des actes politiques à visée de salir leur image « d’hommes de bien ». Voulant se présenter, dans la peau des êtres immaculés, comme nous le disons, certains d’entre eux promettent d’attaquer en justice le pays de Justin Trudeau. Ah, ces accusés ont encore le micro des journalistes et des leaders d’opinions pour clamer haut et fort leur innocence.

Oui, des médias d’ici savent comment fabriquer des démons et des dieux. Également, ils maîtrisent l’art de laver des gens souillés par leurs propres actions malhonnêtes. Des illusions à vendre, pourvu que ça fasse leur fortune ! Ça vous a étonné ? Pas du tout ? Un tout petit peu ? À moitié ? De toute façon, qu’on se le dise, il est des médias et des politiciens qui sont de bons cavaliers. Ils se sont dit oui, pour la vie, à ce qu’il paraît. Seule la mort peut les séparer. Mais, un des proverbes de chez nous nous apprend : pa janm kriye lamarye twò bèl !

Ô pluie de sanctions, que vous continuiez de tomber pour qu’enfin ces animaux politiques et ces rois du micro puissent être arrosés pour de vrai ! Que les maîtres du système chutent du haut de leur trône pour que les masses populaires, mises à l’écart par nos élites, soient à même de goûter au bien-être !

À côté des politiciens, des hommes et femmes d’affaires seront sous sanctions aussi. En tout cas, c’est du moins ce qu’a promis le Canada. Et si ces sanctions étaient suivies d’arrestation ? Et si des journalistes et des leaders d’opinions étaient concernés par cette saga ?

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker