Politique

Sanctions internationales : Michel Martelly, paniqué, devient homme-errant

(TripFoumi Enfo) – L’ancien président d’Haïti est paniqué, a écrit un média de la place lors de la rentrée de Michel Martelly en Haïti, samedi dernier. Tombé sous le coup des sanctions du Canada pour son implication dans le financement des gangs armés en Haïti et blanchiment d’argent. Le chef des Tèt Kale est totalement dans le pétrin, semble-t-il. Moins d’une semaine après son retour dans son pays qu’il a lui-même contribué à transformer en un cimétière à ciel ouvert, Michel Martelly est déjà de retour aux États-Unis.

Selon le journal dominicain Lístin Diaro, l’ancien président d’Haïti, sous le coup de graves sanctions internationales, est entré à Saint-Domingue, le mardi 22 novembre, en passant par Port-au-Prince. C’est à bord d’un vol privé numéro 9999 via l’aéroport international de Higüero, Dr Joaquín Balaguer, que celui qui est pointé du doigt dans le détournement de 4.2 milliards de dollars destinés à développer le pays, a déposé ses valises en République Dominicaine.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Après être entré dans le pays voisin, le mardi 22 novembre, le lendemain, Michel Martelly, connu aussi pour sa langue de vipère, a quitté le République Dominicaine sur le vol 1160 d’American Airlines à destination de Miami, en Floride, selon le journal Dominicain. Personne ne sait, jusqu’à présent, dans quel objectif il a effectué ce voyage alors que le chanteur misogyne se trouve dans la tourmente pour avoir participé dans la gangstérisation du pays. À rappeler qu’un chef de bande armée avait cité le nom de Michel Martelly comme celui qui avait donné des armes à feu à son prédécesseur, à Grand-Ravine, et à d’autres chefs de gang.

Selon le journal en question, Michel Martelly s’est rendu deux fois ce mois-ci à Miami depuis en transitant par la République Dominicaine. Comme tous les chefs de gang, Michel Martelly et deux de ses anciens conseillers spéciaux, à savoir Joseph Lambert et Youri Latortue, sont sanctionnés pour leurs activités criminelles dans le pays de Dessalines.

Michel Martelly, selon plus d’un, est l’un des hommes politiques forts du pays. Mario Andrésol, ancien chef de la Police haïtienne, avait révélé que Michel Martelly était un puissant trafiquant de drogue. Le concerné lui-même avait révélé, avant son accession au pouvoir, qu’il était dans le trafic de drogue.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker