Politique

La vice-présidente colombienne dénonce un projet d’attentat contre sa vie

(TripFoumi Enfo) – La vice-présidente de la Colombie, Francia Márquez, première femme d’ascendance africaine à occuper ce poste, a dénoncé mardi un plan visant à attenter à sa vie avec un engin explosif qui a été désactivé par son système de sécurité.

Francia Márquez a confirmé sur son compte Twitter « la désactivation et la destruction d’un engin explosif de grande capacité sur la route qui mène à sa résidence familiale » dans le sud-ouest du pays.

« C’était une nouvelle tentative d’atteinte à ma vie », a ajouté la vice-présidente, qui en 2019 a été la cible d’une attaque à la grenade et à la rafale de fusil pour son travail de militante écologiste dans le département du Cauca, où elle vit avec sa famille.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

« Il s’agit d’un sac en plastique dont l’intérieur contient une substance explosive à haute puissance à base de nitrate d’ammonium + aluminium en poudre », détaille le rapport publié par Márquez.

Son équipe de sécurité a découvert l’appareil après avoir été alertée de « personnes suspectes » et d' »éléments étrangers » sur la route qui mène au village de Yolombó, dans la municipalité de Suárez, où une visite du vice-président était prévue.

Márquez fait partie du premier gouvernement de gauche de l’histoire de la Colombie, qui cherche à désamorcer le conflit armé de six décennies en négociant avec un mélange de groupes armés qui profitent du trafic de drogue et d’autres revenus illégaux dans le pays.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker