société

Les nudes ne devraient pas servir d’éléments de règlements de comptes

(TripFoumi Enfo) – La démocratisation des outils numériques est une épée à double tranchant. Si ces derniers facilitent la vie dans bien des choses en rendant les informations plus accessibles et en créant de nouveaux métiers, ils ont également leur côté sombre. La mauvaise utilisation des services proposés par ces bienfaiteurs peut avoir de graves conséquences sur les utilisateurs. C’est le cas des nudes auxquels certains haïtiens ont recours pour régler leurs comptes.  

Un nude est une photo de soi-même qu’on prend avec son smartphone, en étant nu ou partiellement dénudé. C’est une étape importante dans le sexting qui est l’art d’échanger des messages à connotation sexuelle pour attiser un jeu de désir. Le nude est un préliminaire à distance, il ravive la flamme de l’amour des personnes qui vivent une relation à distance. Faire des nudes est une bonne pratique car les nudes augmentent l’estime de soi, permet d’explorer son intimité, d’apprécier et d’en juger ce qu’on partage avec les partenaires sexuelles. 

Malheureusement, des individus, parfois animés de mauvaises intentions, et dans un souci revanchard, utilisent les nudes pour faire du mal. Utilisant les réseaux sociaux comme tribunaux comme le font certains haïtiens de nos jours pour résoudre les différends, les soi-disant victimes menacent très souvent de publier des nudes, en bon terme le « Revenge porn ». 

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Le « Revenge porn » ou « pornodivulgation » est un contenu sexuellement explicite qui est publiquement partagé en ligne sans le consentement de la personne apparaissant sur le contenu, dans le but d’en faire une forme de « vengeance ». Le « Revenge porn » peut être mis en ligne par un ex-partenaire avec l’intention d’agresser et de nuire à la personne figurant sur le nude, par un pirate qui exigera une somme d’argent pour supprimer le contenu exposé. Dans la société haïtienne, le « Revenge porn » est très utilisé par les femmes mariées qui veulent avilir les tchizas (maîtresses) de leur époux. 

Sur les réseaux sociaux, on entend très souvent cette phrase « m ap met foto w nan lari ». Cette menace de très mauvais goût laisse parfois des séquelles irréversibles pouvant même mener à des cas très regrettables. Donc, prendre la décision de partager le nude de quelqu’un sur les réseaux sociaux de son plein gré est quelque chose de fatal et il est largement déconseillé de se vouer à une telle pratique, peu importe le niveau de mécontentement qui se manifeste en soi.

Dans les relations amoureuses, les nudes peuvent être très importants, dans le cas où les partenaires sentent le besoin de pimenter la relation à leur manière. Si cela arrive, il y a un degré de confiance entre eux. Donc, utiliser les nudes comme outils de chantage, de commérage, de disgrâce, surtout pour un ex-partenaire qui accordait sa confiance, c’est enfantin et très méchant. Certaines choses intimes ne peuvent se parler que dans l’intimité. Parler et partager sur les réseaux sociaux des choses qui se faisaient entre deux personnes dans le secret, c’est tout à fait inadmissible.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker