À la une

Les producteurs dominicains se plaignent de la fermeture de la frontière avec Haïti

Les producteurs dominicains ont lancé un cri d’alarme pour alerter sur leurs produits qui pourrissent depuis la fermeture de la frontière haïtiano-dominicaine, a rapporté le journal dominicain Diario Libre.

Selon l’Association Nationale des Producteurs d’Oeufs (ASOHUEVOS), le secteur avicole en République Dominicaine subit les conséquences directes de la fermeture de la frontière entre la République Dominicaine et Haïti. Une décision prise par le président Abinader alors que les œufs pourrissent dans les fermes.

Depuis la semaine dernière, le gouvernement dominicain a ordonné la fermeture totale de la frontière, particulièrement à Dajabón, où se tient le plus grand marché frontalier. Ce qui a paralysé la production mensuelle de 280 millions d’œufs, dont 56 millions, soit 20%, sont destinés au marché haïtien.

De ce fait, Manuel Escaño, le président de l’association, a lancé un appel urgent aux autorités pour obtenir l’aide promise, car les producteurs sont confrontés à une détérioration rapide de leurs produits majoritairement destinés au marché haïtien.

Face à cette crise qui s’étend également sur d’autres produits alimentaires notamment le poulet, les légumes, etc., quel est l’avenir de Luis Abinader à la tête du pays voisin ?

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker