BrésilÀ la uneUSA

Lancement d’un “partenariat sur les droits des travailleurs” par les présidents Biden et Lula

Lors d’une réunion à New York, mercredi 23 septembre 2023, le président américain Joe Biden et son homologue brésilien Luis Inácio Lula da Silva ont lancé le partenariat pour les droits des travailleurs. C’est la première initiative mondiale conjointe américano-brésilienne visant à faire progresser les droits des travailleurs dans le monde.

Après plusieurs années de collaboration en vue de faire progresser les droits des travailleurs par le biais de dialogues bilatéraux sur le travail, les chefs d’État Biden et Lula viennent d’annoncer le partenariat pour les droits des travailleurs lors de la 78e Assemblée générale des Nations Unies à New York. Cette initiative rentre dans le cadre de la promotion de l’égalité raciale, la protection de l’environnement, le renforcement de la démocratie dans le but d’impliquer davantage de dirigeants mondiaux.

“Les deux plus grandes démocraties de l’hémisphère occidental défendent les droits de l’homme dans le monde et dans l’hémisphère. Cela inclut les droits des travailleurs. Et je suis honoré que nous allons lancer un nouveau partenariat pour les droits des travailleurs”, a déclaré le président Biden lors d’une entrevue avec son homologue brésilien. Il a répété que, selon lui, le travail était une question de “dignité, d’estime de soi”.

Bien avant le lancement du partenariat entre les deux pays, United Auto Workers était en grève contre les trois grands constructeurs automobiles. Les deux parties n’avaient pas réussi à négocier un nouveau contrat.

“Qu’il s’agisse des travailleurs de l’automobile ou de tout autre travailleur syndiqué, les bénéfices records des entreprises devraient signifier des contrats records pour les travailleurs syndiqués”, a ajouté Biden, faisant référence à la grève des travailleurs de l’automobile.

“Je suis heureux de partager avec le président Joe Biden ce partenariat pour les droits des travailleurs”, a écrit Lula dans un message sur X, anciennement Twitter. “Nous partageons la vision selon laquelle la croissance économique passe par des investissements et des politiques publics et privés qui garantissent de bons salaires, de bonnes conditions de travail et la dignité de ceux qui travaillent”, a ajouté le président brésilien.

Le partenariat pour les droits des travailleurs a cinq objectifs clés. Le premier protègerait les droits des travailleurs. “Cela signifie mettre fin au travail forcé, mettre fin au travail des enfants, mettre fin à l’exploitation des travailleurs, qui est bien trop courante dans le monde”, a déclaré Biden.

Le deuxième objectif vise à faire la promotion pour un travail sûr et décent, tout en tenant les entreprises responsables de “la santé de leurs travailleurs, de leurs salaires et de leurs droits”. Le troisième, quant à lui, est de faire progresser une transition vers une énergie propre centrée sur les travailleurs. “Quand je pense au changement climatique, je pense aux emplois”, a déclaré Biden, tout en ajoutant qu’il souhaitait “accélérer la production de technologies comme l’énergie solaire et les réseaux intelligents”.

Le quatrième objectif consisterait à exploiter la technologie, telle que l’intelligence artificielle, pour “travailler pour les travailleurs” et le cinquième objectif s’attaque à la discrimination sur le lieu de travail pour garantir une plus grande égalité au travail. “Soutenir nos travailleurs, c’est s’assurer que personne, personne ne soit laissé pour compte”, a déclaré Biden.

En dépit du fait que ce soit un partenariat entre les États-Unis et le Brésil, les deux dirigeants ont, toutefois, invité les autres dirigeants mondiaux à se joindre à eux.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker