À la une

Trafic d’armes et de munitions : le père Mardoché Vil mis en disponibilité par l’Église Épiscopale d’Haïti

Dans une lettre adressée au père Mardoché Vil, lundi 25 septembre 2023, le comité permanent ad hoc en charge de gérer l’Église Épiscopale d’Haïti a décidé de le mettre en disponibilité pour son implication présumée dans le dossier relatif au trafic d’armes et de munitions, en attendant que la Justice haïtienne fasse toute la lumière sur son cas.

Après un scandale affreux impliquant l’Église Épiscopale d’Haïti dans un trafic d’armes et de munitions où plusieurs hauts dignitaires de cette confession religieuse sont sous les verrous et d’autres en cavale, le père Mardoché Vil, prêtre en charge de la paroisse Saint François d’Assise, a été mis en disponibilité afin que la Justice haïtienne tranche sur son cas.

« Le comité permanent ad hoc en charge de gérer le diocèse d’Haïti vous salue fraternellement et profite pour vous informer que par décision du susdit comité en date du 22 septembre 2023, en attendant que la lumière soit rendue, le comité a pris la décision de vous mettre en disponibilité selon les dispositions des Canons Généraux se rapportant à la discipline ecclésiastique (Titre IV) », lit-on dans cette lettre.

Le comité se dit obligé d’agir fermement et en conformité avec la loi en raison de l’implication présumée du père Mardoché Vil dans ce dossier de trafic d’armes et de munitions jusqu’au préjudice de l’État haïtien par l’utilisation de la franchise du diocèse qui, en conséquence, met l’Église Épiscopale dans une situation lamentable, décriée face à la société haïtienne et même à l’étranger.

Ainsi, le comité demande au père de restituer dans un délai ne dépassant pas 15 jours tous les biens du diocèse qui sont en sa possession, sans oublier ceux des paroisses de Saint François d’Assise d’Anse-à-Galets et ceux de Sainte-Croix Nouvelle-Cité de la Gonâve.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker