SécuritéÀ la une

Le Suriname promet sa participation dans la mission de sécurité multilatérale en Haïti

Le gouvernement du Suriname a garanti, mardi 26 août 2023, qu’il enverrait du personnel en Haïti pour contribuer à la mission de sécurité multilatérale qui sera menée par le Kenya afin de rétablir l’ordre et la stabilité sociale dans le pays.

Le ministre des Affaires étrangères du Suriname, Albert Ramdin, a déclaré que son pays n’avait pas encore décidé quel contingent de sécurité il enverrait, qu’il s’agisse de policiers, de soldats ou d’une combinaison des deux.

“Nous attendons toujours la mise en œuvre opérationnelle. C’est ce qui déterminera le type de garantie que nous apporterons et son effectif”, a-t-il expliqué.

Le Kenya a soumis à l’ONU un plan pour mettre en œuvre la mission en trois phases : soutien opérationnel à la police haïtienne pour lutter contre les bandes criminelles, assurer la sécurité des installations et des lieux clés et renforcer les forces de police à long terme.

Le pays africain va déployer 1 000 policiers en Haïti pour aider à rétablir la normalité dans le pays face à la crise d’une violence extrême qui secoue la nation caribéenne.

De même, au moins douze pays promettent d’intégrer la mission et attendent désormais l’approbation du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker