À la uneKidnapping

2 441 personnes enlevées en Haïti entre janvier 2022 à juin 2023, rapporte l’ONU

Les chiffres donnent froid dans le dos. Selon l’Organisation des Nations Unies (ONU), dans un rapport publié le mercredi 18 octobre sous la roulette d’un groupe d’experts, 2 441 personnes ont été enlevées entre janvier 2022 à juin 2023. Ces cas d’enlèvement constituent la source de revenus des gangs armés dans le pays.

Les rançons exigées par les kidnappeurs en échange de la liberté des otages sont variées ent 7 000 à 500 000 dollars, détaille l’ONU. Les départements les plus concernés par les cas d’enlèvement sont l’Artibonite et l’Ouest.

Le groupe d’experts affirme que le mouvement “Bwa kale”, initié par des membres de la population, a contribué à faire baisser le kidnapping. Toutefois, dit-il, certains cas d’enlèvement sont signalés.

Le cas le plus récent est Junior Makenson Flerzil, agent de sécurité du pasteur Julio Volcy. Flerzil a été enlevé lors d’un culte le 8 octobre dernier avant d’être relâché six (6) jours plus tard.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker