République DominicaineÀ la une

Les Dominicains vont tuer trois millions de poules à cause d’Haïti

Les producteurs d’œufs en République Dominicaine ont annoncé qu’ils vont bientôt tuer trois millions de poules pondeuses dans leur pays. Cette mesure leur permettra de retirer de la circulation les deux millions d’œufs qu’ils exportaient régulièrement vers Haïti. Manuel Escaño, président de l’Association des Producteurs Nationaux d’Oeufs (Asohuevos), en a fait l’annonce le week-end du 15 octobre lors d’un événement organisé en cette circonstance.

La République Dominicaine ne cesse de subir les conséquences néfastes de sa décision de fermer la frontière avec Haïti. Elle n’a trouvé aucun autre marché voulant recevoir ses œufs et elle fait également face au refus de la collaboration du peuple haïtien dans les échanges commerciaux. En effet, les producteurs d’œufs ont affirmé qu’ils vont tuer trois millions de poules pondeuses. Cela retirera de la circulation les deux millions d’œufs exportés de manière régulière vers Haïti.

Manuel Escaño a également affirmé que l’État dominicain ne peut pas acheter la moitié des œufs produits pendant une journée. Ils sont donc obligés de réduire le nombre de poules, car Haïti était le seul marché à en recevoir régulièrement deux millions.

Cette mesure va une fois de plus engendrer des pleurs dans le secteur commercial dominicain. Les commerçants ne cessent de pleurer (les images sont virales sur les réseaux sociaux) face à des pertes énormes effectuées depuis le début de la lutte d’Haïti, le deuxième pays indépendant du continent américain, pour sa dignité. Il n’y a pas d’autres marchés pour accueillir leurs produits très dangereux pour la santé, ils sont donc contraints de tuer des millions de poules. Bientôt, d’autres mesures viendront à coup sûr pour le bonheur de la dignité haïtienne.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker