À la une

Les personnes visées par les sanctions onusiennes doivent être arrêtées, selon l’ONU

Créé par la résolution 2653, le Comité de sanctions de l’Organisation des Nations Unies (ONU) exige l’arrestation des personnes visées par les sanctions onusiennes. L’information a été relayée, mercredi 18 octobre, par Radio Télé Métronome.

En effet, à travers un rapport, le Comité de sanctions de l’ONU exhorte les pays membres à adopter toutes les mesures pouvant aboutir à l’arrestation de toutes les personnes visées par les sanctions de l’ONU. Selon l’Organisation, ces personnes sanctionnées ont contribué grandement à l’alimentation de l’insécurité en Haïti.

Selon les informations rapportées par Radio Télé Métronome, un représentant de l’INTERPOL a été contacté suite à une demande du Comité de sanctions. Cette demande avait pour objectif de solliciter un accord de coopération concernant la publication des notices spéciales.

Mis à part les noms des personnalités déjà révélées dans la liste des sanctions, une liste définitive est attendue dans les prochains jours. Dans cette liste figureront les noms de deux anciens présidents, trois anciens PM et 2 actuels ministres. Outre ces personnalités, des hommes et des femmes du secteur privé des affaires, des responsables politiques seront également affichés sur la liste.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker