À la une

Le Pape appelle Israël et la Palestine à un “cessez-le-feu” pour éviter une “catastrophe humanitaire”

Le Pape François invite les deux pays voisins à trouver un protocole d’accord afin d’éviter une “catastrophe humanitaire”. Ces propos ont été lancés, mercredi 18 octobre 2023, lors d’une audience au Vatican.

Le représentant de l’Église Catholique se dit inquiet par rapport à la tension israélo-palestinienne. Celle-ci pourrait entraîner l’élargissement du conflit et déboucher sur une troisième guerre mondiale. Dans ce contexte, le monde fera face à une énorme “catastrophe humanitaire”.

La situation à Gaza est désespérante, trop de personnes sont victimes de l’égocentrisme des leaders régionaux. C’est inquiétant de voir un possible élargissement de cette guerre. “S’il vous plait, faites tout le possible pour éviter une catastrophe humanitaire”, telle a été la supplication du Pape lors de l’audience au Vatican.

En effet, le monde a déjà connu deux grandes guerres mondiales. Le 28 juin 1914, un étudiant serbe, d’origine bosniaque, nommé Gavrilo Principe, chef d’une bande nommée “la main noire” avait assassiné l’héritier du trône austro-hongrois, François Ferdinand, et sa femme Sophie. Cet acte a mené les Français à déclarer la guerre aux Allemands le 28 juillet 1914, dont des causes telles que la formation des deux blocs rivaux, la poudrière balcanique, la course aux armements, entre autre, ont déclenché les hostilités entre 3 et 4 août, pour finir le 1er novembre 1918 avec la signature du traité de Versailles, et la création de la Société des Nations (SDN) en janvier 1920.

Ayant échoué dans sa mission qui consistait à éviter toute guerre dans le monde, la SDN sera remplacée par l’Organisation des Nations Unies, après l’éclatement d’une guerre civile en Espagne de 1936 à 1939, suivie de l’invasion de la Pologne par l’Allemagne d’Hitler, le 1er septembre 1939. Dans cette guerre entre les pays de l’axe (Allemagne, Japon Italie) et les alliés (Russie, Angleterre, États-Unis, France), le Japon a été durement touché lorsque les 6 et 9 août 1945, ses deux Hiroshima et Nagasaki ont été détruites.

Ne voulant pas revivre ces moments funestes de l’histoire, le Pape appelle l’ONU à faire ce pourquoi elle a été créée, c’est-à-dire assurer la paix dans le monde, en disant que la guerre ne résout aucun problème. Le possible élargissement du conflit est inquiétant, alors que dans le monde, de nombreux conflits sont déjà en cours. Que les armes se taisent, que le cri de paix des pauvres, du peuple, des enfants soit entendu.

“La guerre ne résout aucun problème, elle ne fait que semer la mort et la destruction. Elle augmente la haine, multiplie les vengeances. La guerre efface l’avenir”, a martelé le Pape François qui a poursuivi : “J’exhorte les croyants à ne prendre qu’un seul parti dans ce conflit: celui de la paix”.

La Russie avait formulé une demande de “cessez-le-feu” auprès des dirigeants onusiens, mais, cette demande a été rejetée. Maintenant, vont-ils écouter la supplication du Pontife qui a notamment demandé à ce que des couloirs humanitaires soient créés en urgence ?

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker