À la une

Niger : tentative d’évasion échouée du président déchu Mohamed Bazoum

Arrivés au pouvoir grâce à un coup d’État réalisé fin juillet 2023, les putschistes au pouvoir au Niger ont annoncé, jeudi 19 octobre, l’échec d’une tentative d’évasion du président déchu Mohamed Bazoum. Retenu en résidence surveillée depuis le putsch, l’ancien dirigeant a vainement tenté de s’évader.

Jeudi, « autour de 3 heures du matin, le président déchu Mohamed Bazoum, accompagné de sa famille, ses deux cuisiniers et deux éléments de sécurité, a tenté de s’évader de son lieu de détention », a déclaré le porte-parole du régime, le colonel-major Amadou Abdramane, à la télévision nationale. Il a précisé que cette tentative avait « échoué » et que « les principaux auteurs et certains de leurs complices » avaient été arrêtés.

D’après les précisions de M. Abdramane, Mohamed Bazoum avait comme plan de se rendre d’abord dans une planque en périphérie de Niamey, et ensuite emprunter des « hélicoptères appartenant à une puissance étrangère » en direction du Nigeria.

Sans préciser où se trouvait M. Bazoum après sa tentative d’évasion, le porte-parole a critiqué l’attitude irresponsable du président déchu. Refusant de remettre sa démission depuis le putsch du 26 juillet, Mohamed Bazoum était retenu prisonnier dans sa résidence au sein du palais présidentiel avec sa femme Haziza et son fils Salem.

M. Bazoum avait saisi la justice ouest-africaine le 18 septembre dernier afin d’exiger sa libération et le rétablissement de l’ordre constitutionnel au Niger. Malgré le fait que plusieurs pays aient demandé sa libération, le régime militaire continue de le garder en résidence surveillée avec quelques membres de sa famille.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker