CrimePolitique

Ernst Dorfeuille, de qui est-il le nom effectivement ?

_Après l’assassinat de Jovenel Moïse le 7 juillet 2021, des avis de recherche ont été émis à l’encontre de certaines personnalités, accusées d’avoir participé à cet acte crapuleux. Si John Joël Joseph, ex-sénateur, Rodolphe Jaar, homme d’affaires, et Dimitri Hérard, responsable de la sécurité au Palais national, et autres, ont été déjà mis sous les verrous, Joseph Félix Badio, quant à lui, vient à peine d’être intercepté à Pétion-Ville par la police, pas plus tard que ce jeudi 19 octobre 2023. Le Commissaire Divisionnaire Ernst Bouquet Dorfeuille se targue d’être l’instigateur de cette arrestation. Mais, de qui le CD est-il le nom effectivement ?

_Le sens de l’histoire ne doit pas échapper aux hommes justes. Le samedi 29 novembre 2008, Monique Pierre, concubine de Ernst Bouquet Dorfeuille, Commissaire de police d’alors, avait été enlevée à Pétion-Ville, non loin de sa résidence. Elle avait été assassinée le même jour, car son cadavre avait été retrouvé dans la zone du Morne-à-cabris, au Nord de la capitale haïtienne. Les yeux crevés, la victime avait reçu deux balles dans la tête. La justice n’avait pas tardé à réagir face à crime.

Commissaire de police des Gonaïves d’alors, Ernst Bouquet Dorfeuille, qui était apprecié dans la troisième ville du pays, avait été interpellé et arrêté le 2 décembre 2008 par la police dans le cadre de l’enquête relative à ce crime. Après deux journées d’interrogatoire, mené par le juge instructeur Jean-Claude Rigueur, et de confrontation au parquet de Port-au-Prince, il était envoyé au pénitencier national où il a passé pratiquement deux ans et 5 mois. Dans une interview à Radio Métropole, le chef du parquet d’alors, Joseph Manès Louis, avait refusé de se prononcer sur le degré d’implication d’Ernst Dorfeuille dans l’assassinat de sa concubine.

Après la prise de fonction de Michel Joseph Martelly comme président d’Haïti en mai 2011, l’affaire a été réactivée dans les débats. Comme surprise, le 23 mai 2011, le présumé assassin de sa compagne, présenté comme proche du nouveau chef d’État, a été relâché. Selon le juge instructeur qui a rendu l’ordonnance de sa libération, aucune charge n’aurait été retenue contre Ernst Dorfeuille.

L’ex-Commissaire de police des Gonaïves est actuellement responsable adjoint de la Direction Centrale de la Police Administrative (DCPA). Dans une interview accordée au journal en ligne Gazette Haïti, il dit être celui qui a organisé l’arrestation du fugitif Joseph Félix Badio, cerveau de l’assassinat du Président Jovenel Moïse.

Signalons que cette arrestation est survenue suite à la publication d’un rapport d’un groupe d’experts de l’Organisation des Nations Unies, indexant plusieurs personnalités économique et politique haïtiennes, dont l’ex-président Michel Martelly, créateur du gang “Base 257” !

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker