HaïtiÀ la une

Plusieurs quartiers de la capitale ravagés par des pluies diluviennes

Plusieurs pays de l’Amérique centrale et de la Caraïbe, particulièrement le Mexique et Haïti, sont menacés par de puissantes pluies. Si pour le Mexique l’ouragan Norma menace sa partie Ouest, pour Haïti, c’est plutôt la tempête Tammy qui commence à frapper plusieurs de ses quartiers. Dans ce climat, Pétion-ville, Canapé-Vert, Juvénat, Rue Capois, Poste Marchand, entre autres, sont ravagés par des eaux pluvieuses, les 20 et 21 octobre 2023.

En effet, les pluies diluviennes qui se sont déversées sur la République d’Haïti durant ces deux derniers jours ont causé bon nombres de dégâts dans les quartiers métropolitains du pays. Canapé-Vert et Juvénat, ces deux zones voisines ont fortement été touchées par les pluies torrentielles ce vendredi 20 octobre 2023, dans la soirée.

Ces eaux ont emporté plusieurs matériels tels que des débris plastiques, des roches. Ces objets ont rendu impraticables les routes des quartiers précités jusqu’à une heure dans l’après-midi du samedi 21 octobre, où le Ministère des Travaux Publics, Transports et Communications (MTPTC) est intervenu dans certains endroits pour palier la situation.

Pétion-ville et ses environs

À chaque période cyclonique, les Pétion-villois sont majoritairement en grande difficulté. Certains risquent de voir leurs maisons détruites ou endommagées par des inondations, et dans d’autres cas, ce sont les routes qui sont littéralement bloquées à cause des déchets que les marchands empilent sur les chaussées. Les eaux pluviales qui ne trouvent aucun égout fonctionnel, rentrent généralement dans les maisons des gens qui habitent près des ravines.

L’inondation de la ville de Pétion-Ville engendre souvent celle des marchés tels que “Kokoye, Kafou-Lektò, Telele”, entre autres. Lorsque ces marchés sont touchés par le passage de ces eaux, route de Frères, où se situe la Direction Départementale d’Éducation (DDE) de la 9e année pour le district de Pétion-Ville, est quasiment inaccessible. Ce qui a été exactement le cas pour ce samedi.

La capitale dévastée par les eaux torrentielles

À l’angle de la Rue Capois, Poste Marchand, Lalue, dans les environnements de l’Université Notre Dame d’Haïti (UNDH), d’énormes dégâts ont été enregistrés. Des images devenues virales sur les réseaux sociaux ont montré que certaines parties des routes sont durement frappées. Les eaux ont fouillé d’énormes trous dans ces zones pré-mentionnées.

Carrefour-Feuilles a été la localité la plus touchée par l’arrivée de la tempête Tammy sur Haïti. En effet, selon ce que des sources ont confié à notre rédaction, plusieurs maisons ont été détruites. Certaines sont inondées, d’autres détruites par les eaux pluvieuses transportant de grosses roches et déchets.

Les rues de Babiole, Turgeau, se sont transformées en de véritables ravines. Les déchets, débris de toutes sortes ont pris la forme des pavés. Ces faits et autres ont rendu ces rues difficiles d’accès. Telle est l’image de la capitale qui est secouée par des pluies.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker