À la une

Kenya : la Haute Cour prolonge l’interdiction du déploiement de policiers en Haïti

La Cour suprême du Kenya a annoncé, mardi 24 octobre, la prolongation de l’interdiction du déploiement de [1000] policiers kényans en Haïti dans le cadre de la mission multinationale de soutien à la sécurité (MMSS) approuvée par le Conseil de sécurité des Nations Unies. Selon les informations rapportées par Associated Press, une décision serait rendue le 9 novembre prochain par l’instance judiciaire.

Une plainte a été déposée le 9 octobre dernier par l’ancien candidat à la présidence Ekuru Aukot. Ce dernier avait contesté le déploiement des policiers kényans en Haïti dans le cadre de la MMSS. Selon M. Aukot, la loi autorisant le président du Kenya à déployer des forces kényanes entrait en conflit avec des articles de la Constitution.

À travers la pétition de l’ancien candidat, le président du Kenya, William Ruto, avait également été critiqué pour avoir accepté de prendre la tête d’une mission visant à établir la paix, alors que le Kenya fait face à des crises sécuritaires, notamment des attaques de militants et des conflits ethniques.

Préparée par les États-Unis et l’Équateur, la résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies avait autorisé la MMSS à se déployer en Haïti pendant une année, avec une réévaluation prévue après neuf (9) mois.

Aucune date n’est encore fixée par l’Assemblée nationale du Kenya sur le débat autour du déploiement d’un millier de policiers kényans en Haïti en vue d’aider la Police Nationale d’Haïti (PNH) à contrecarrer les gangs.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker