À la uneHaïti

La CORPUHA attire l’attention sur la situation déplorable des universités en Haïti

Le président de la Conférence des Recteurs et Présidents des Universités Haïtiennes (CORPUHA), M. Jean-Robert Charles, pense que les universités traversent une crise sans précédent qui ne reste pas sans conséquence sur le pays.

L’enseignement supérieur est menacé et met l’avenir du pays en danger, a estimé M. Charles lors d’une entrevue à la radio Magik 9, mercredi 22 novembre 2023.

D’une part, cette menace est due à la migration des cadres vers l’extérieur, causant ainsi un manque de ressources pour dispenser les cours.

“Plus de 80 % de nos professeurs ont quitté le pays au cours de ces cinq dernières années”, a-t-il indiqué.

D’autre part, la situation lamentable de nos universités est également la cause de la chute des demandes d’admission depuis l’année 2018.

Pour le responsable de la CORPUHA, les raisons de cette chute sont multiples : le phénomène ”Peyi lòk” depuis 2018, l’insécurité et l’instabilité politique, qui ne laissent aucun autre choix aux jeunes que la migration.

Depuis 2018, plus de 50 000 jeunes ont quitté le pays et cela a un impact direct sur le secteur universitaire, selon Jean-Robert Charles.

En ce sens, M. Charles croit que l’État doit faire une intervention verticale dans le secteur en utilisant ses pouvoirs régaliens. ”Sinon dans dix ans, Haïti ne sera plus un pays”, a-t-il déploré.

Jean-Robert Charles est le recteur de l’Université Autonome de Port-au-Prince. Il a investi la fonction de président de la CORPUHA depuis 2020 en remplaçant Fritz Deshommes, recteur de l’Université d’État d’Haïti.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker