À la uneCrimeInternational

Le policier blanc qui a tué George Floyd poignardé en prison

Nouveau rebondissement dans l’affaire de George Floyd. En effet, Derek Chauvin, le policier blanc qui a assassiné Georges Floyd, un Afro-Américain dont la mort avait provoqué de grands mouvements antiracistes, aux États-Unis, a été poignardé dans une prison fédérale de l’Arizona. L’information a été relayée, vendredi 24 novembre 2023, par le New York Times.

Âgé de 47 ans, “Derek Chauvin a été poignardé vendredi dans une prison fédérale à Tucson, en Arizona”, d’après “deux personnes au fait de cette affaire”, écrit le quotidien américain. “M. Chauvin a survécu à l’attaque”, ajoute le New York Times, s’appuyant sur l’une de ces personnes.

George Floyd a été assassiné le 25 mai 2020 lorsqu’un policier blanc, agent expérimenté de la police de Minneapolis, était resté agenouillé sur le cou de la victime pendant une dizaine de minutes. Malgré les cris de détresse lancés par le quadragénaire noir, le bourreau l’avait maintenu au sol avec l’aide de deux autres policiers.

La scène filmée était devenue virale sur les réseaux sociaux provoquant de vastes mouvements de protestation contre le racisme et les violences policières sur tout le territoire des États-Unis et dans d’autres pays dans le monde.

L’assassin de Floyd a été condamné à vingt-deux ans et demi de prison après avoir été reconnu coupable de meurtre par la justice de l’État du Minnesota à l’issue d’un procès très suivi en 2021. La plus haute instance judiciaire des États-Unis a récemment rejeté un appel de M. Chauvin contre cette condamnation.

L’assassinat de George Floyd a suscité de grandes manifestations aux États-Unis et à travers le monde sous le slogan “Black Lives Matter”(Les vies noires comptent).

Selon un rapport publié par des experts de l’Organisation des Nations Unies (ONU) en septembre 2023, il avait évoqué un “racisme systémique” envers la communauté noire au sein des systèmes policiers et judiciaires américains. d’après des études présentées dans ce rapport de l’ONU, les Afro-Américains ont trois fois plus de risques d’être tués par la police que la population blanche, et 4,5 fois plus de risques d’être incarcérés.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker