À la uneHaïtiInfrastructure

L’Ed’H s’apprête à quitter son siège social du Bicentenaire à cause de l’insécurité

Sous pression des violences armées des bandits, l’Électricité d’Haïti (Ed’H) est contrainte d’abandonner son siège social situé sur le boulevard Harry Truman, rapporte le quotidien Le Nouvelliste.

Située non loin de Village-de-Dieu, dirigé par le bandit notoire Johnson André alias ”Izo”, l’Ed’H se voit obligée d’abandonner son siège social à cause de l’insécurité régnant dans les parages.

Après le Palais de Justice, le Parlement dysfonctionnel, la Primature de la République, vient le tour de l’Ed’H qui compte bientôt laisser le Bicentenaire en vue de protéger la vie de ses employés.

Joachin Jose Davilmar, Directeur administratif de l’Ed’H, indique au journal précité qu’il trouve normal le transfert des employés de l’institution et certains services du siège social vers les agences.

Les responsables n’optent pas pour la délocalisation définitive du siège social de l’institution en raison des matériels lourds qui nécessitent une logistique adaptée.

Malgré cette situation difficile, il reste encore des services disponibles au siège social de l’Ed’H comme la logistique, le fonds de pension, le magasin, l’emplacement, le personnel, le service de santé.

Par rapport à la situation d’insécurité régnant dans la zone, le Directeur général, Jean Hérold Morose, s’est installé depuis plusieurs mois à Juvénat, un quartier de la commune de Pétion-Ville.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker