À la uneGuerreInternational

58 captifs israéliens libérés par le Hamas en échange de 117 prisonniers palestiniens

Suite à sept (7) semaines de massacre brutal et sanglant à Gaza, une trêve de quatre jours entre le régime de Tel Aviv et le Hamas a été prise le vendredi 24 novembre. Elle devait s’achever initialement le 28 novembre 2023, dans la matinée. Durant la trêve, plus d’une cinquantaine de captifs ont été échangés entre le Hamas et Israël, selon des médias internationaux, dont Press TV Français, mardi 28 novembre.

Le protocole d’accord de trêve entre le Hamas et le régime israélien inclut aussi l’acheminement d’aide humanitaire et de carburant vers la bande de Gaza. Des camions transportant notamment de l’eau, de la nourriture et du matériel médical sont entrés dans la bande de Gaza. Au moins, 58 captifs israéliens ont été libérés par le Hamas en échange de 117 prisonniers palestiniens.

Quant aux hostilités dans la bande de Gaza, il faudrait noter que le mouvement de résistance palestinien a mené, le 7 octobre dernier, une opération sans précédent, baptisée Tempête d’Al-Aqsa, contre le régime de Tel Aviv. En effet, plus de 7 mille roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza en direction de l’État hébreu.

En conséquence, l’armée israélienne a lancé des attaques génocidaires contre la bande assiégée, notamment contre des hôpitaux, des zones résidentielles et des lieux de culte, entre autres. Ce qui, depuis le début des ripostes des forces armées israéliennes, a coûté la vie à près de 15 mille Palestiniens, dont des femmes et des enfants.

Au moins 36 mille personnes sont sorties blessées, plus de 3 mille portées disparues, parmi lesquelles plus de 1 500 enfants encore sous les décombres. Telles sont les dernières données fournies par le Ministère de la Santé à Gaza.


Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker