À la uneHaïtiRépublique Dominicaine

Crise haïtiano-dominicaine : des individus armés et cagoulés ont ouvert la barrière frontalière haïtienne à Ouanaminthe

Suite à une série de tentatives, des individus armés et cagoulés ont ouvert dans la journée du 28 novembre 2023 la barrière frontalière du côté haïtien à Ouanaminthe dans le but de reprendre les activités commerciales entre les deux pays en conflit depuis les décisions unilatérales du président dominicain Luis Abinader. L’information a été relayée par Passion Info Plus.

En effet, une vive tension a régné à la barrière frontalière haïtienne à Ouanaminthe. Selon le media susmentionné, un groupe de civils armés et cagoulés venant de Trou-du-Nord sont arrivés à la barrière de la frontière haïtienne et ont créé la panique. Lors de cet incident, certains travailleurs de la presse ont été victimes.

Récemment, des commerçants et autres secteurs de la société civile de Dajabón avaient organisé un rassemblement sur l’esplanade du marché frontalier dans le but de demander au président Abinader d’assouplir certaines mesures imposées à Haïti. L’objectif visé par les initiateurs de ce mouvement était de trouver une entente avec les autorités haïtiennes afin qu’elles puissent rouvrir leur frontière.

Pour l’instant, on ignore la motivation de ces individus qui ont ouvert la barrière de la frontière du côté haïtien. Après avoir pris la décision unilatérale de fermer sa frontière avec Haïti, le président Abinader avait fait marche arrière en rouvrant sa frontière. Cependant, des citoyens haïtiens ne manifestent pas encore leur volonté de reprendre les relations commerciales d’autrefois.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker