À la uneCap-Haïtien

L’EDSEG dans le mauvais chemin, le mémoire de licence de Joseph Lambert non reconnu par l’UEH

Si, le week-end écoulé, à la surprise de presque tout le monde, l’ancien Sénateur Joseph Lambert a soutenu son mémoire de licence autour du sujet « Le dilemme du contrôle parlementaire en Haïti au regard de la Constitution haïtienne de 1987 amendée de 2010 à 2020 : Enjeux et Perspectives », pour lequel il a obtenu la note de 81/100, en revanche, dans une note rendue publique le 27 novembre 2023, le RUEH dit ne pas reconnaître les travaux académiques réalisés à l’École de Droit et des Sciences Économiques des Gonaïves (EDSEG).

« Le Rectorat rappelle que le siège principal de cette école (École de Droit et des Sciences Économiques des Gonaïves ndr) demeure prise en otage depuis 2021 (avril 2021 pour les mémoires), les activités académiques qui y ont lieu ne sont reconnues par aucune instance compétente de l’Université », écrit le rectorat qui dit regretter le fait qu’il n’y ait aucune avancée pour que l’EDSEG puisse revenir dans le giron de l’UEH.

C’est dans le contexte de ce bras de fer administratif entre le Rectorat de l’UEH et l’EDSEG que Joseph Lambert, sanctionné par le Canada et les États-Unis pour le financement des gangs et pratiques de corruption, peine à se réjouir d’avoir soutenu son mémoire pour l’obtention du grade de licencié dans le sciences juridiques.

« Il (le rectorat, ndr) en appelle à ceux de la communauté de l’EDSEG et de la société des Gonaïves et de l’Artibonite qui sont conscients de la nécessité de sauver ce patrimoine pour qu’ils mettent tout leur poids en vue de permettre à l’EDSEG de revenir dans le droit chemin de l’excellence, de l’éthique et des normes académiques, administratives et financières élémentaires », invite la note d’information.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker