À la uneÉducationHaïti

L’USDA fait un don de 33 millions de dollars au PAM en Haïti pour l’amélioration nutritionnelle des élèves

Le Département de l’Agriculture des États-Unis (USDA) a fait un don de 33 millions de dollars au Programme Alimentaire Mondial (PAM) en Haïti, pour améliorer la nutrition des élèves. Cette somme, selon un communiqué publié par le PAM, le 24 novembre dernier, sera remise au Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) afin de donner des repas scolaires aux élèves. Ce don de la part de l’USDA prendra fin en 2028, et ne concerne que deux départements du pays.

Environ 75 mille élèves dans deux départements du pays bénéficieront du don de l’USDA. Il s’agit du département du Nord et du Nord-Est. De 2023 à 2028, ce don offert par l’USDA va permettre au PAM et au MENFP de fournir des repas scolaires chauds aux élèves du pré-primaire et primaire. Ce nouvel accord s’inscrit dans le cadre du programme « International Food for Education and Child Nutrition Program » (McGovern-Dole) du Ministère de l’Agriculture américain. Il sera mis en œuvre en étroite collaboration avec le MENFP.

« Le passage progressif à la production locale est la voie de l’avenir et une priorité absolue pour le PAM en Haïti. Au cours des dernières années, le PAM a développé un réseau de producteurs locaux et de transformateurs de produits alimentaires dans le Sud et le Centre du pays. Avec ce projet, le PAM renforcera les capacités des producteurs dans les départements du Nord et du Nord-Est, ce qui constitue un scénario gagnant-gagnant à la fois pour les petits exploitants agricoles et pour les élèves qui bénéficient des repas », a écrit Jean-Martin Bauer, Directeur du PAM en Haïti, dans ledit communiqué.

De concert avec le Ministère de l’Agriculture américain, le PAM dit travailler avec les Organisations de Producteurs Agricoles (OPA) existantes afin de garantir la disponibilité d’installations pour le regroupement, l’emballage et la commercialisation des produits frais et des produits secs. Une formation sera organisée par le PAM pour les petits exploitants agricoles. D’une part, cette formation consiste à leur permettre de fournir des produits de qualité en quantité suffisante pour alimenter le programme de repas scolaires. D’autre part, elle leur permettra d’améliorer les compétences commerciales et les techniques de conservation, lit-on dans le communiqué du PAM.

Cette initiative lancée par le PAM et l’USDA favorise « l’augmentation de la scolarisation, du taux de fréquentation scolaire des élèves. L’amélioration de l’alphabétisation des enfants en âge scolaire. L’amélioration de la qualité de l’enseignement dans les salles de classe, entre autres ». Un récent projet « McGovern-Dole » a fourni des repas scolaires à environ 100 mille élèves dans des départements tels que le Nord, le Nord-Est et la Grand’Anse, de septembre 2020 à juillet 2023. Présentement, le Programme Alimentaire Mondial (PAM) fournit des repas scolaires à 460 mille élèves à travers le pays, dont environ la moitié reçoit des aliments préparés à partir d’ingrédients 100 % cultivés en Haïti.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker