À la uneCrimeInternationalJustice

Le Chili condamne 4 anciens soldats à 20 ans de prison pour avoir brûlé des jeunes pendant la dictature de Pinochet

La plus haute Cour de justice du Chili a condamné, vendredi 5 janvier 2024, quatre militaires à la retraite à 20 ans de prison pour l’affaire emblématique de Quemados, survenue en 1986, sous la dictature d’Augusto Pinochet.

Les événements se sont produits le 2 juillet 1986, à Santiago, lors d’une journée de protestation nationale, lorsqu’une patrouille militaire a arrêté, battu, aspergé de carburant et brûlé les jeunes Carmen Gloria Quintana et Rodrigo Rojas de Negri.

La Cour suprême a mis fin au processus et a condamné les officiers retraités de l’armée Pedro Fernández Dittus, Julio Castañer González, Iván Figueroa Canobra et Nelson Medina Gálvez à 20 ans de prison pour les crimes d’homicide aggravé contre des jeunes.

Des peines mineures ont également été prononcées contre quatre anciens militaires, accusés de complicité d’homicide.

L’affaire Quemados est l’une des plus emblématiques des dernières années de la dictature de Pinochet (1973-1990), qui a fait plus de 3 200 victimes, sans compter des disparus.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker