CoronavirusÀ la uneRépublique Dominicaine

République dominicaine : plus de mille cas d’infections à la COVID-19 enregistrés par la DIGEPI

Les autorités dominicaines sont très inquiètes quant à une éventuelle vague de COVID-19. Selon les informations fournies par la Direction Générale de l’Épidémiologie (DIGEPI), environ 7.725 tests ont été réalisés, dont 1.095 par PCR et 6.630 antigéniques. Les résultats obtenus ont révélé 986 nouvelles infections à la COVID-19. En ce sens, les cas d’infections excèdent à 1.094, soit 263 de plus que la semaine précédente où 831 patients avaient été enregistrés. C’est ce que des médias dominicains ont relayé ce mercredi 17 janvier 2024.

C’est pour la première fois que les chiffres atteignent ce niveau depuis le 21 décembre 2022. D’après les données de la DIGEPI, à cette date, en République dominicaine, au moins 1 133 cas actifs étaient enregistrés dans le bulletin 1.008. Toutefois, aucun chiffre supérieur à mille cas d’infections n’avait été signalé.

« Les tests se multiplient, on en fait de plus en plus, semaine après semaine. C’est lié à la circulation. Il y a une augmentation de la circulation des cas. On continuera à avoir des épidémies de Covid. Le Covid devient endémique dans le pays et on aura cette même situation où il y a une augmentation des cas, puis il y a une reddition, mais c’est normal », a déclaré le Chef de la DIGEPI, Ronald Skewes.

Parmi les virus qui circulent en République voisine, la variante JN prédomine sur les autres. Au quotidien, des tests sont effectués au Laboratoire National Dr. Defilló. Sur 69 cas de virus recensés, 68 sont la variante JN. Pour cela, les autorités ont déduit que celle-ci (la variante JN) est la plus répandue dans le pays. Actuellement, ce virus bat son plein dans plusieurs zones du territoire voisin, telles que Saint-Domingue, le District National, Santiago, Duarte et Valverde, pour ne citer que celles-là.

Toujours selon l’épidémiologiste, environ 44 personnes atteintes du coronavirus sont déjà hospitalisées. Parmi ces 44 personnes, 38 sont confinées dans des cliniques privées et six autres dans des hôpitaux publics. S’il est vrai que le nombre est faible, cependant, tous les moyens pouvant combattre la recrudescence de ces épidémies doivent être appliqués.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker