À la uneGangSécurité

Près de 2 000 déplacés suite aux attaques armées dans la commune de Carrefour

Dans un communiqué de presse acheminé à la rédaction ce lundi 12 février 2024, l’Organisation Internationale des Migrations a informé avoir enregistré 1 819 déplacés suite aux attaques armées dans la commune de Carrefour au cours de la semaine du 5 février. Au total, 2 686 personnes se sont déplacées suite aux attaques armées dans les communes de Carrefour, Cité Soleil et Tabarre.

Ces chiffres en disent long sur la situation chaotique qui s’installe dans certains quartiers du pays. Les informations de l’OIN ont été recueillies à la suite de diverses attaques armées survenues dans plusieurs quartiers de la capitale depuis le 05 février, dans les communes de Carrefour, Cité Soleil et Tabarre.

Selon l’institution, un total de 2 686 personnes se sont déplacées suite à ces attaques, dont 1 819 dans la commune de Carrefour et 867 dans des quartiers limitrophes des communes de Cité Soleil et Tabarre.

La majorité des populations déplacées (94 %) se sont réfugiées dans des familles d’accueil et 6 % dans deux sites (100 personnes sur le site Place Clercine, dans la commune de Tabarre, qui existait déjà avant ces incidents et 380 personnes y était déjà hébergées).

Ainsi, selon le communiqué de l’organisation, environ 480 personnes sont désormais dans ce site. Par ailleurs, 54 personnes se sont réfugiées dans un site nouvellement créé dans les locaux de l’école Ramoth de Marin dans la commune de la Croix-Des-Bouquets.

La situation va de mal en pis en Haïti. Le gouvernement semble être dépassé par les événements ou veut plutôt exposer son laxisme par rapport à la situation. Entre-temps, Haïti ne cesse de compter les morts et les cadavres.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker