À la uneInternationalPolitique

Ibrahim Traoré s’apprête à répliquer à l’interdiction de certains pays d’exporter des aliments au Burkina

Ibrahim Traoré, le président du Burkina Faso, se prépare à prendre des décisions contre les pays qui refusent d’exporter leurs produits alimentaires au Burkina Faso. Il va lui-même interdire officiellement l’importation de ces produits dans son pays. Il a fait cette annonce, samedi 17 février 2024, dans une rencontre avec des organisations de la société civile.

Son excellence Ibrahim Traoré va réagir officiellement contre les pays interdisant l’entrée de leurs aliments au pays des hommes intègres. Lors d’une rencontre avec des membres d’organisations de la société civile, le président a décidé d’interdire lui-même l’importation de ces produits dans son pays.

Le chef d’État a été catégorique dans son intervention. « Certains pays ont interdit les exportations de produits alimentaires vers le Burkina. Nous ferons en sorte qu’à la fin de cette interdiction, nous puissions également interdire nous-mêmes l’importation de ces produits dans notre pays. Nous pouvons tout produire au Burkina », a-t-il fait savoir. Il a fait cette réaction peu de temps après la Coupe d’Afrique des Nations, l’évènement qui aurait pu diminuer l’effet de la réplique.

L’homme de 35 ans dirige le pays de Thomas Sankara depuis 2022. Il est actuellement l’un des chefs d’État les plus populaires du continent africain. Il a fait sa réputation notamment en renonçant à son salaire présidentiel et dans son engagement contre le terrorisme et la domination de la communauté internationale.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker