À la uneHaïtiPolitique

Le parti ASE dénonce la détention de Cholzer Chancy et exige sa libération

Les dirigeants du parti politique Alliance pour une Société sans Exclusion (ASE) demandent aux autorités judiciaires de prendre toutes les mesures nécessaires pour faciliter la libération de l’ancien député Cholzer Chancy. La demande a été faite dans le cadre d’une conférence de presse le jeudi 22 février 2024.

L’ancien député Patrick Joseph, qui faisait le point autour de l’arrestation de l’ancien parlementaire, a qualifié d’illégale la détention de l’ancien vice-président de l’Assemblée nationale, qui se trouve écroué actuellement au Pénitencier national.

Le parti politique ASE applaudit le travail que réalisent les autorités judiciaires pour lutter contre la corruption dans le pays, toutefois, son vice-président demande au doyen du Tribunal de Première Instance (TPI) de Port-au-Prince et au Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) de se pencher sur le cas de l’ancien député Chancy.

Le vice-président du parti politique Alliance pour une Société sans Exclusion a en outre critiqué certains secteurs qui, selon lui, utilisent le dossier de l’ancien parlementaire pour étendre leur capital politique.

Le porte-parole du parti politique (ASE) a annoncé, pour sa part, que cette structure politique continuera d’entreprendre toutes les démarches juridiques et administratives pouvant faciliter la libération de l’ancien député Cholzer Chancy.

Rosny Cadet a révélé que le Directoire de l’ASE a déjà adressé, en ce sens, une requête au doyen du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, lui demandant de nommer un autre juge pour instruire le dossier de l’ancien député Cholzer Chancy. Ce, en raison de la caducité du mandat du juge instructeur Al Duniel Dimanche qui était en charge du dossier, a-t-il expliqué.

Monsieur Cadet dit attendre des autorités judiciaires la décision convenable dans le cadre de cette affaire.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker